This page is not available in your language, please, choose yours

Au moment de la nuit au studio des champs elysées

Publié le 17 février 2011
momentO

Infos pratiques

Du... 17 février 2011
Au... 27 mars 2011


15 avenue Montaigne
75008 Paris 8








A PARTIR DU 9 FEVRIER 2011






AU MOMENT DE LA NUIT


d'après les oeuvres "La Nuit et le Moment" de Crébillon Fils et "Le Pain de Ménage" de Jules Renard adaptation et mise en scène Nicolas Briançon avec Anne Charrier et Nicolas Briançon

assistant à la mise en scène Pierre-Alain Leleu décor Pierre-Yves Leprince lumières Gäëlle de Malglaive costumes Michel Dussarat assisté de Aimée Blanc






PROFITEZ DES PREMIERS AUX PREMIERES (-50%) DU 9 AU 18 FEVRIER INCLUS

Après une fête. La nuit. Dans sa chambre, une femme seule écoute une
musique qui l'enfonce dans son spleen. Un homme vient interrompre sa
solitude. Un peu de champagne à finir. L'envie de prolonger la soirée.
Des désirs qui s'expriment. Il est drôle, elle a de l'esprit. Il semble
sincère. Elle paraît touchée. L'est-il vraiment ? Cèdera-t-elle ?
Ambiguïté, jeux de séduction. On parle des autres pour mieux parler de
soi. Des désirs, de sexe. Librement. Trop sans doute pour ne pas révéler
un peu de son désarroi et de sa solitude au travers des mots qui
brillent dans la nuit. Que restera-t-il de tout cela ?

Des années plus tard. Une nuit qui ressemble à la première. Il est
marié. Une autre femme : "ni tout à fait la même, ni tout à fait une
autre"... Et toujours des mots pour s'approcher, se séduire, se désirer.
Le désir comme émoussé semble ressurgir. D'autres histoires, d'autres
mots mais toujours un même but, une même hésitation. Moins crû, moins
direct. Policé. Croit-on vraiment à son propre désir ? Et la même
question : cèdera-t-elle ? Irons-nous jusqu'au bout ?

A plusieurs siècles de distance, Crébillon et Jules Renard nous
parlent de nos vies d'ajourd'hui. De nos rapports, de nos désirs, de nos
mensonges. Ils le font avec des éclats de rires et des larmes dans les
yeux. Avec des plaisirs étincelants et les blessures de l'âme. L'esprit
en joie, le coeur en berne. Avec une modernté, une lucidité qui
fascinent et semblent traverser le temps.

Je voulais retrouver ma partenaire Anne Charrier... Partenaire de
rêves dans "Maison Close". Nous voulions prolonger ce désir de "jouer"
ensemble, éprouvé sur le tournage. Elle me semblait idéalement les
femmes imaginées par Crébillon et Jules Renard. ce sont elles les vraies
héroïnes de ces histoires où l'homme semble souvent creux, et bavard.
"Appétit d'aigle et envergure de moineau". Elles qui, par intelligence,
par une force instinctive admirable, se protègent des hommes et en
deviennent plus fortes. Elles qui déterminent une certaine morale de
l'amour. C'est bien de nous aujourd'hui dont nous parlent ces textes.
Avec brio, intelligence, lucidité.
Tarif : 37,20 euros
horaires : du mardi au samedi : 20h45/dimanche 16h30


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement