This page is not available in your language, please, choose yours

Brassens brel ferré ou l'interview

Publié le 19 mai 2008
brel brassens ferré

Infos pratiques

Du... 13 avril 2008
Au... 16 juin 2008


53 rue des Saules, angle rue Francoeur
75018 Paris 18

La photographie de Jean-Pierre Leloir où sont réunit les trois plus grands auteurs- compositeurs- interprètes et poètes français de l’époque a été prise le 6 janvier 1969 lors d’une interview radiophonique. Autour de la table, entre éclats de rire, gorgées de bière et volutes de fumée, Georges Brassens, Jacques Brel et Léo Ferré, discutent et livrent leurs réflexions sur la vie et la musique avec humour et provocation.

Unique rencontre entre les
trois artistes, c’est un moment émouvant
et exceptionnel immortalisé par cette image. Mais quels ont été leurs mots ?
Presque
40 ans après, s’appuyant sur des bandes sons et des écrits, Aurore Ly
adapte cette interview pour 1h15 de scène, gardant comme sujets, les chansons,
l’art, l’anarchie, la religion, les femmes et surtout leur philosophie.

Extrait :
« …pourquoi est
ce que j’ai eu envie de faire cette rencontre, heu, une rencontre au sommet de,
de trois grands chanteurs français quand même… c’est parce à mon avis 1969,
risque quand même d’être une année Brassens Brel Ferré, si l’on veut respecter
l’ordre alphabétique. Parce que Brassens d’abord sort d’une maladie qui le
tenaille depuis deux ans, on le revoit un peu maintenant à la télévision, on le
réentend à la radio et en octobre prochain, vous vous installer pour trois mois
à Bobino. Jacques Brel d’autre part, parce qu’il est en train d’abattre un
préjugé, un moulin de plus, celui de l’impossibilité pour une comédie musicale
d’avoir du succès en France et je crois que l’Homme de la Mancha est en train de le
prouver. Et enfin Léo Ferré, parce qu’il vient de s’installer pour un mois à
Bobino. Heu, et d’ailleurs il a tellement de choses à dire et à chanter depuis
le joli mois de mai (68) qu’il assumera lui-même, les deux parties du
programme. Donc pour toutes ces raisons, je vous ai rassemblé et la première
question que j’ai envie de vous poser, c’est heu… si vous êtes conscients du
fait que vous représentez tous les trois, les trois grands, les trois plus
grands poètes, les trois plus grands auteurs-compositeurs-interprètes de la
chanson française et ceci depuis des années et avec le même succès ? Non ? »
Mise
en scène Aurore Ly
Avec Erwan Courtioux , Alain Prétin , Gildas Loupiac , Alain Lagneau




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 06/07/08 à 11h45

    Il en manque un -
    C'est curieux cette mise en scène, au plus simple : une table et les quatre personnages. Il n'était pas possible de trouver un artifice pour que l'on puisse voir tous les acteurs. Moi pour ma part je n'ai pas vu l'artiste qui joué Léo Ferré. A part ce gros défaut de la mise en scène, les propos sont intéressants et nous dévoilent les personnalités de ces monstres sacrés. Le passage sur les femmes est édifiant.

L'AGENDA

Annoncez votre événement