This page is not available in your language, please, choose yours

La théorie de l'échec

Publié le 26 mai 2008
echec

Infos pratiques

Du... 27 mai 2008
Au... 7 juin 2008


7, avenue Pablo-Picasso
92000 Nanterre

Par le biais de dix jeunes, assis sur un banc qui se racontent au cœur de leur vie et de leur cité et s’interrogent sur l’état de leur monde, Hichem Djemaï, jeune auteur de 20 ans, dresse un certain état du Monde. Sous sa plume rythmée et avec une langue banalisée, la pièce passe en revue les stéréotypes des banlieues, entre dérision et tendresse et ainsi nous interroge sur les autres et nos certitudes à leur égard.

Un banc.
Peut-être celui sur lequel s’asseyaient nos ancêtres ?
Autour de ce banc, des immeubles, une cité. Sur ce banc, des jeunes vivent, discutent, témoignent.
Les personnages ont entre 15 et 25 ans. C’est le MIB (Malik, Idriss, Bachir). Ils
n’ont pas conscience des véritables limites auxquelles ils se heurtent
et essaient tour à tour de repousser les frontières de leur milieu. Se
mélanger ? S’extraire de son milieu? Être un autre ? Affirmer ce qu’on
est ? Rester ensemble ? Ils essayent. Ils se lèvent du banc, bien
décidés à faire changer le monde, rencontrent un mur, essayent en vain
de le repousser, retournent s’asseoir avec la bande, développent une
théorie de ce nouvel échec, discutent.
De leurs discussions surgissent de nouvelles tentatives, peut être un nouvel échec ?
Et
nous partons à leur rencontre, une plongée immédiate dans leur
quotidien, un témoignage ancré dans une réalité si souvent stigmatisée
et pourtant si proche.

Ce panorama de leurs échecs n’est jamais
tragique. À travers sa pièce, Hichem Djemaï parle de la religion, de la
violence, de la mort, de la cité avec tendresse, lucidité, humour et
sans aucune complaisance; il nous offre son témoignage de la banlieue
comme pour nous dire : « n’ayez pas peur, c’est du vivant ! »
S’appuyant
sur nos clichés et partant de situations stéréotypées, il développe ses
théories, use de ses métaphores et nous balade d’un style l’autre,
faisant tomber une à une toutes nos certitudes pour nous placer en
situation d’écoute totale, d’amusement et de découverte de l’Autre.

« T’es fou je vois nous on voulait s’intégrer et eux ils veulent se désintégrer »
De Hichem DJEMAÏ
Mise en scène Elodie CHANUT
Avec Denis
EYRIEY, Roland GERVET, Mabô KOUYATÉ, Keren MARCIANO, William
MARQUETOUT, Michael MOUSTIN, Paolo PALERMO, Sanaâ RIANI, Irina SOLANO,
Jalhil TEIBI

Coproduction : Théâtre Nanterre- Amandiers, Mairie de Nanterre, L’œil des cariatides.
Avec la participation du JTN
21h
Dimanche à 16h
Représentations supplémentaires à 15H: 29 , 30 mai et 3, 5, 6 juin
Places de 12 à 20 euros

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement