This page is not available in your language, please, choose yours

So little time de Rabih Mroué au Théâtre de la Bastille : notre critique

Publié le 4 octobre 2016 Par Marine S.
rabih mroué

Infos pratiques

Du... 15 novembre 2016
Au... 25 novembre 2016


76, rue de la Roquette
75011 Paris 11

14 euros (Etudiants ; demandeurs d'emploi)
17 euros (+ 60 ans ; - 30 ans)
24 euros (TP)

Rabih Mroué revient au Théâtre de la Bastille et y présente, du 15 au 25 novembre 2016, son spectacle So little time, où il s'interroge notamment sur la figure du martyr. Un spectacle sobre où la comédienne Lina Majdalanie prend place pour nous raconter une histoire...

Rabih Mroué est un artiste libanais qui a toujours utilisé son pays comme matière première, comme matière à penser et à créer. Cette saison, il présente au Théâtre de la Bastille le spectacle So little time. Ici, Rabih Mroué se penche sur la figure du martyr et avec toute l'ironie dont il est capable mais malgré tout, toute la justesse, il se questionne sur ces hommes qui, alors qu'ils étaient considérés comme morts, reviennent à la vie.

L'artiste s'est inspiré d'un fait divers : un combattant du Hezbollah, prisonnier en Israël, rentre chez lui. Il finit par trouver la mort en Syrie là où il parti combattre. De cette histoire, Rabih Mroué en a tiré quelques fils pour réfléchir à une idée qu'il garde en lui depuis longtemps : un martyr est présumé mort, on lui érige un monument, mais quelques années plus tard, il réapparaît, engendrant joie devant cette « résurrection », et déception devant ce retour sur terre du héros tombé pour la libération de la Palestine. Un martyr reste-t-il toujours un martyr si, finalement, il est toujours vivant ? 

Lina Majdalanie s'installe devant nous telle une conteuse. Photos en main, elle raconte au public face à elle l'histoire de ce jeune homme, Dib al-Asmar. Mort en martyr, finalement revenu au pays, sa nouvelle condition de "martyr vivant" va le rendre fou et égocentrique : comment agir ? Et pourquoi lui ? Et qui est ce corps tombé, si ce n'est plus lui ?

Le texte de Rabih Mroué, preuve que le théâtre libanais (en dehors du pays) peut encore être réellement vivant et actif, est très prenant. L'histoire banale et simple d'un individu parmi tant d'autres fait son entrée dans l'Histoire, avec un grand H. La scénographie, très simple, fait d'un simple rétroprojecteur, sert tout à fait le propos.

Infos pratiques :

So little time, au Théâtre de la Bastille du 15 au 25 novembre 2016 à 19h30.

Tarifs : de 14 à 24€

Réservations : 01 43 57 42 14



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement