This page is not available in your language, please, choose yours

Théâtre le rond-point, programmé pour plaire

Publié le 9 février 2009 Par Camille R.

Infos pratiques


2bis avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris 8

Métro Franklin D.Roosevelt

Le théâtre du Rond-Point vous propose une jolie programmation pour le mois de février, de quoi réchauffer vos esprits en attendant que l'hiver passe son chemin.

En février vous aurez le choix entre cinq pièces plus alléchantes les unes que les autres, proposées par le Théatre du Rond-Point. Comment choisir entre le talent de la belle Isabelle Carré dans Un garçon Impossible, l'incroyable accent picard de Bernard Crombey dans Motobécane, la mécanique comme point commun à tous les hommes dans Tous les Algériens sont des mécaniciens, un homme obsédé par l'opéra dans Ô Carmen !, ou enfin un Barbe Bleue en puissance dans La petite pièce en haut de l'escalier ?
Vous l'aurez compris il y en a pour tous les goûts, surtout les bons.
La petite pièce en haut de l'escalier :
jusqu'au 15 février, tous les jours à 21h sauf le lundi, et le dimanche à 15h30.
Ô Carmen ! :
présentée jusqu'au 28 février tous les jours à 18h30 sauf les dimanches et lundis.
Tous les Algériens sont des mécaniciens :
prolongations jusqu'au 28 février tous les jours à 18h30 sauf les lundis.
Motobécane :
vrombrira jusqu'au 15 février, du mardi au samedi à 20h30 et les dimanches à 15h30.
Un garçon impossible :
sur les planches jusqu'au 28 février, du mardi au samedi à 21h, et les dimanches à 15h.
Réservations sur le site de la Fnac et du théâtre du Rond-Point.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

4 commentaires

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 11/02/09 à 11h35

    Isabelle Carré est un comédienne douée d'une grande sensibilité et d'une grande générosité. Un Garçon Impossible devrait être un régal.

  • Avatar de phil314

    phil314 le 10/02/09 à 22h46

    J'ai aussi bien aimé le spectacle "Tous les algériens sont des mécaniciens". Un savoureux mélange d'ironie grinçante et d'humanité tendre.

  • Avatar de Floralie1

    Floralie1 le 09/02/09 à 15h54

    Pour moi c'était “1 garçon impossible”.
    1ère impression : Les rideaux se lèvent...
    On se retrouve plongé au cœur de l'univers hospitalier. Salle d'examens, 1 médecin, 1 infirmière & cabinet de consultation. Ces 2 personnages sont en pleine discution qui devient houleuse autant que passionnée. 1 jeune femme & son garçon de 8 ans attendent derrière des paravents impassibles.

    Le médecin & son amante (l'infirmière) se chamaillent. Elle lui reproche de ne pas quitter sa femme depuis 1 an qu'ils se fréquentent... Puis le Dr se préoccupe du jeune patient. Sa mère dit qu'il n'entend pas son grand-père lorsque s'adresse à lui. D'1 autre côté le garçon dit que sa mère lui a toujours dit que son grand-père était décédé.
    S'en suit 1 dédale de rebondissements + tragiques les 1 que les autres. Le garçon s'éprend de l'infirmière pour lui elle est 1 Ange. La mère de l'enfant révèle qu'il est le fils légitime du Dr dont elle a été l'amante dans le passé.
    Des drames se produisent. L'enfant abusé sexuellement, tout comme sa mère, par son grand-père en veut à tout ce monde présent. Car le grand-père a apprit que sa fille était à l'hôpital & que suite à ces élucubrations elle devait être transférée dans le service de psychiatrie car ses propos sont tout d'abord incompréhensibles pour qui ne connaît pas son passé.
    Cela tourne à la tragédie. Le gamin tue l'infirmière puis sa mère, son grand-père & son père.

    La morale : Il sévit contre ceux qui ont abusé de sa faiblesse, piétiné son enfance, qui l'ont abandonné seul dans sa folle logique imperturbable.
    Bon, c'est vrai que vu ainsi c'est assez sanguinolent mais il y a bien entendu des fous-rires car la pièce est extrêmement bien jouée & tournée.
    Vous pensez que je vous ai tout raconté... Pas du tout, ce n'est là que le début d'1 folle aventure parfois trop réaliste pour certains.
    Des scènes fortes à faire fuir certains spectateurs...

  • Avatar de jose92

    jose92 le 09/02/09 à 09h24

    Je suis allé voir deux pièces la première "tous les Algériens sont des mécaniciens"j'ai passé un super moment
    Fellag est excellent dans ce rôle de composition humour décalé et noir mais très bien interprété...
    La deuxième pièce "Un garçon impossible"
    avec Eric Berger( Tanguy)et Isabelle Carré comment un enfant peu tomber dans la violence du jour au lendemain .
    Par contre je n'ai pas aimer du tout la pièce de Jean-Michel-Ribes qui nous entraîne dans une violence extrême assassinant ce monde impossible pour survivre,la pièce de Rosenlund parvient à nous montrer ce malaise avec une cruauté légère et un humour noir qui seuls peuvent le dénoncer...

L'AGENDA

Annoncez votre événement