This page is not available in your language, please, choose yours

Les bonnes de jean genet au théâtre de l'atelier

Publié le 12 août 2011 Par Marine S.
les bonnes

Infos pratiques


1 place Charles Dullin
75018 Paris 18

A partir du 21 septembre, le Théâtre de l'Atelier laissera sa scène aux Bonnes, imaginées par Jean Genet en 1947.

Sylvie Busnel, metteur en scène, a décidé de faire de ces deux bonnes des femmes différentes. Comme le disait lui-même Genet, cette pièce n'est pas un plaidoyer pour les domestiques, ou contre les bourgeois. Les bonnes, c'est un jeu, cruel et drôle, qui met en scène ces deux femmes au sortir de l'adolescence, avec de folles envies de vengeance, puis, de liberté. Crise identitaire, existentielle, sur leur rôle réel dans la société : les bonnes sont-elles des êtres humains à part entière, ou simplement, des bonnes, au service d'une maitresse qu'elles n'apprécient pas ?Les bonnes, livre directement inspirés da faits divers (bien que Genet nie catégoriquement cette inspiration) a été joué la toute première au Théâtre Athénée en 1947, dirigé par Louis Jouvet.Les bonnes au Théâtre de l'Atelier à partir du 21 septembre. Du mardi au samedi à 19h et le dimanche à 16h.Tarif unique : 25€

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : les bonnes

Nos articles SCÈNES

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de bogual

    bogual le 28/09/11 à 22h24

    les bonnes de jean genet...
    on peux dire les bonnes aux multiples raison de ne pas les aimer, leur jeu est un vrai massacre, la mise en scène de sylvie busnel est nul, j'ai rarement vu des comédiennes aussi mal dirigées, le décor, est tellement prévisible, mais le jeu des deux jeunes comédiennes est pathétiques, même des débutants auraient fait mieux, insupportable dans leur gestuels, dans leur manière de sur jouer , de gueuler, de se déplacer, elle sont vides, surtout la blonde au cheveux longs qui bas des records , de mauvaises comédiennes, peut être qu'elles ont du potentiel, mais la non je ne crois pas....
    CHRISTINE BRUCHER, qui ne joue que un quart d'heure, peut être, nous fait oublier ce désastre, elle est fascinante, son jeu de comédienne sauve la pièce donc pendant un quart d'heure...
    mais ça ne sauvera pas la pièce malheureusement....
    la salle était au trois quart vide.
    dommage je me fais une telle joie de voir cette pièce.

L'AGENDA

Annoncez votre événement