This page is not available in your language, please, choose yours

Eric-Emmanuel Schmitt sur la scène de la Salle Gaveau

Publié le 9 novembre 2011 Par Marine S.

Infos pratiques


45 Rue la Boetie
75008 Paris 8

Métro Miromesnil

Le temps de deux petits représentations, Eric Emmanuel Schmitt sera sur les planches de la salle Gaveau.

La très posh et distinguée Salle Gaveau reçoit un certain gratin en cette fin d’année 2011. Histoire de célébrer Noël et les fêtes de fin d’année comme il se doit, Marc Jolivet viendra y fêter ses 41 ans, et Gaspard Proust y fête son ascension dans le monde du spectacle et sa grosse tête. Et ! C’est aussi Eric-Emmanuel Schmitt, auteur du très fameux roman La Secte des égoïstes (entre autres best seller dans la catégorie roman, théâtre, nouvelle ou opéra !), qui s’y produira deux jours seulement.

Schmitt y présentera une adaptation scénique de son, très personnel, roman épistolaire écrit en 2005, Ma Vie avec Mozart. Constatez qu’adapter l’épistolaire cette année, c’est également une grande mode (voir notre article sur les diverses adaptations des Liaisons dangereuses).

Dans ce roman, Eric Emmanuel Schmitt se met en scène lui-même, à 15 ans. Une autobiographie, donc. Adolescent dépressif, en pleine crise des troubles de la jeunesse, il ne croit plus en rien, et n’a plus envie de rien. Quand soudain, il croise par hasard le chemin de Mozart, qui répète avec ses musiciens et chanteurs « les Noces de Figaro ». En entendant la voix de la comtesse, l’adolescent retrouve l’espoir d’une vie meilleure et plus belle. Il sera sauvé par la musique, cette musique qui ne l’intéressait que très peu auparavant. Pour reprendre les propres mots qu’utilisent Schmitt, il sera « sauvé par la beauté ». Mozart devient son enchanteur, son directeur de conscient, celui qui dictera ses gestes. Tous deux débuteront alors une correspondance (qui donnera au livre de Schmitt des allures de « journal intime ») qui plonge le lecteur (ou le spectateur !) dans une découverte poussée de Mozart. Dans les textes du compositeur, Eric Emanuel Schmitt se retrouve, se compare et s’identifie. Devenu adulte, philosophe, et bientôt dramaturge, il a su, grâce aux enseignements de son maître de conscient, devenir quelqu’un de meilleur, et de plus épanoui.

Sur la scène de Gaveau, Eric Emmanuel Schmitt fait se rencontrer le théâtre, et la musique, l'une des plus belles rencontres qui soient. A ses pieds, un orchestre enchaîne les plus belles mélodies de Wolfgang Amadeus Mozart, de la Flûte Enchantée aux Noces de Figaro évidemment, la source même de cet amour inconditionnel de Schmitt pour le compositeur autrichien. Sur ces morceaux interprétés en direct, Schmitt et ses acteurs commentent, expliquent, et surtout, vivent la musique qu’ils entendent. Eric Emmanuel Schmitt offre ici un bel hommage au maître de la musique classique, un bel hommage à la musique en règle générale. Cette musique, son sauveur.

Repris en 2006 par Christophe Lidon, avec Didier Sandre, pour le Théâtre Montparnasse, ce spectacle avait déjà, à la même enseigne que le livre, reçu un excellent accueil de la part du public et des critiques. Jolies performances. A croire que Wolfgang Amadeus Mozart passionne toujours autant les foules…

Ma vie avec Mozart, d’Eric Emmanuel Schmitt.
Salle Gaveau, les 9 et 10 décembre 2011 à 20h30.
Tarifs : de 36 à 56€.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement