This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Doris Darling au Petit Saint-Martin

Publié le 21 septembre 2012 Par Marine S.
doris darling

Infos pratiques


17 rue René Boulanger
75010 Paris 10

38,20 euros

Nous vous l’avions annoncé comme une des pièces inratables de la rentrée. Après avoir assistée à une représentation de Doris Darling au Petit Saint Martin, nous le crions et le répétons : c’est à voir, impérativement, absolument.

Doris Darling, pièce de Ben Elton présentée au théâtre du Petit Saint-Martin depuis le 14 septembre 2012, tient incontestablement tout son pouvoir dans son écriture. L’humour de Doris Darling n’est pas seulement noir, il est féroce, acide, vulgaire, destructeur.  Sa prose est capable de détruire en deux lignes la carrière d’une actrice sortie de la Royal Academy, d’un enfant-star, d’un acteur grossier. Ses frasques de journaliste en mal de piment, et de jeunesse, sont suivies par les plus hautes sphères people et mondaines. Ses tenues extravagantes à souhait nous la montrent comme une Lady Gaga à la recherche de la moindre actualité croustillante, bien peu inquiète du mal qu’elle fait autour d’elle.

Marianne Sergent n’est pas simplement une bonne actrice dans ce rôle là. Marianne Sergent est époustouflante, terrifiante de réalisme. L’allure qu’elle donne à cette immonde, mais cependant très attachante, chroniqueuse mondaine est remarquable. En un battement de cil, un décroisé de jambes, Marianne Sergent subjugue la salle de son rôle de Cruella influente et maîtresse de sa propre culture. Détestable, nous finissons cependant par porter un regard presque amusé et admirateur de cette femme qui porte en elle tout les clichés du monde journalistique, de la recherche constante du scoop à la fréquentation de gigolos écervelés dénichés dans le fond d'une boîte de nuit grotesque qu'elle se doit d'arpenter, pour son image. 

Marianne Groves signe ici une adaptation grandiose, et si nous voulions trouver à redire, nous ne trouverions même pas. On frôle la perfection, indéniablement, dans cette pièce où l’ennuie est inexistant et le rire, franc, et incontrôlable. Amateurs de pièces acerbes à forte personnalité, foncez!

Infos pratiques :

Doris Darling au Théâtre du Petit Saint-Martin, dès le 14 septembre 2012.

Du mardi au samedi à 21h, le samedi et le dimanche à 16h30.

Tarifs : 38,20€.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement