This page is not available in your language, please, choose yours

D.A.F.Marquis de Sade au Ciné 13 Théâtre

Publié le 25 janvier 2013 Par Marine S.
d.a.f.marquis de sade

Infos pratiques

Du... 9 janvier 2013
Au... 16 mars 2013


1, avenue Junot
75018 Paris 18

13 euros (-26ans ; étudiants)
18 euros (Chômeurs, seniors, habitants 18e)
26 euros (TP)

D.A.F.Marquis de Sade, pièce mise en scène par Nicolas Briançon d'après un texte de Pierre-Alain Leleu, sera présentée sur la scène du Ciné 13 Théâtre jusqu'au 16 mars 2013.

Il fascine  ou il dégoûte, il impressionne et répugne : Donatien Alphonse François Marquis de Sade était un illustre inconnu pour ses contemporains. Aujourd'hui, il suscite un regain d'intérêt. Grâce à des livres écrits pendant les longues années de réclusion qu'il a vécu, d'abord à Vincennes, puis à Bastille, le Marquis de Sade est devenu un écrivain, et a appris à se libérer de ses fantômes et de ses tortures.

Ses plus fameux romans –dont Justine ou les Malheurs de la vertu ou La Philosophie dans le boudoir, c’est une fois libérée qu’il les a écrits, alors qu’il était révolutionnaire en pleine Révolution Française. En prison, il y retournera pourtant bien vite (à cause de ses écrits). Au total, le Marquis de Sade passera plus d’un tiers de sa vie derrière les barreaux. Avec humour, il dit sur sa situation, à la fin de sa vie, « que les entractes de sa vie ont été bien longues ».

La pièce de Nicolas Briançon présentée au Ciné 13 Théâtre, ne prétend pas redorer le blason de l’auteur subversif et controversé (encore aujourd’hui).. Etait-il provocateur, sincère ou réellement pervers ? Nicolas Briançon compare son délire érotique à l’antisémitisme de Céline et aux fureurs d’Antonin Artaud, comme si sa folie était une preuve évidente d’une solitude profonde, et d’une angoisse omniprésente.

D.A.F.Marquis de Sade nous transporte au cœur de la prison de Bastille, alors que le Marquis de Sade a déjà passé six ans enfermé à Vincennes, en 1784. Dans sa cellule, il est contraint de supporter la stupidité d’un geôlier coquin, et de supporter de ce fait les ordres d’un homme inférieur à lui, en caste et en intelligence. Pour sortir de cette souffrance qu’est l’enfermement, le Marquis s’invente une compagne fictive, mélange de Juliette et de Justine, à qui il confie ses peurs, ses remarques et ses idées. Ses idées sur la mort, la religion, les lois, la famille ou la prison… Une virée dans la vie (fictive) d’un homme qui a apporté à la littérature française une œuvre qui ne ressemble à aucune autre.

Infos pratiques :

D.A.F.Marquis de Sade au Ciné 13 Théâtre, du 9 janvier au 16 mars 2013.

Du mercredi au samedi à 21h30, et le dimanche à 17h30.

Tarifs : de 13 à 26€.

Réservations : 01 42 54 15 12

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement