This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Jean, opéra de poche, au Théâtre de Belleville

Publié le 6 septembre 2013 Par Marine S.
jean

Infos pratiques

Du... 4 septembre 2013
Au... 29 septembre 2013


94 Rue du Faubourg du Temple
75011 Paris 11

Métro : Goncourt L.11 / Belleville L.11 & L.2
Bus 46 ou bus 75
Parking : Cambacauto - Parking Temple
Velib : 2 rue du buisson Saint-Louis

10 euros (-26 ans)
15 euros (TR)
25 euros (TP)

Jean, un opéra miniature qui nous transporte dans la vie d’un homme qui aimait profondément le piano, est présenté sur la scène du Théâtre de Belleville, et c’est un petit régal.

Jean était un homme plutôt simple. Il a aimé une femme, Madeleine, dite Mado, pendant 57 longues années. Il a aimé le piano par-dessus tout, et en faisait chaque jour, le faisait remarquer quand il n’en faisait pas. Il avait des petites manies, et de petites habitudes. Il a aimé la brioche sucrée, et le champagne, comme tous les gens d’Epernay, capitale du Champagne.

Il a aimé, oui, car Jean n’est plus. Jean est mort, et sa petite fille, Noah, vient sur scène pour nous raconter, avec toute la mélancolie que cela implique, cette personne simple et ordinaire que fut son papi. Un tricot sur les fauteuils, des petits carnets de notes, remplis de souvenirs divers et variés, de récits de rêves, aussi.

Noah est interprétée par Eleonor Agritt, chanteuse et comédienne, qui nous offre autant sa sensibilité dans le jeu que dans le chant. Pour l’accompagner, Edouard Ferlet au piano, qui enivre doucement le spectateur de douces mélodies. Le rythme est assez lent, calme : comment pourrait-il en être autrement ? Ce rythme tel nous fait vivre l’atmosphère de cette maison qui a vu Jean naître, et qui l’a vu mourir. Un bel hommage à l’amour familial, et à la tendresse profonde que l’on peut éprouver pour ses grands-parents, même si les mots parfois, viennent à manquer. L’amour est là, inexplicable, mais fort, tout de même. 

Infos pratiques :

Jean, au Théâtre de Belleville, jusqu'au 29 septembre 2013.

Du mercredi au samedi à 21h30, dimanche à 17h.

Tarifs : de 10 à 25€

Réservation : 01 48 06 72 34

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de 1ERNEST1

    1ERNEST1 le 13/09/13 à 10h44

    Un trés bon moment !
    Effectivement Jean est mort, mais il laisse encore un instant le souvenir de tous les rituelles si chers aux grands parents racontés avec mélancolie par sa petite fille Noa.
    Piano, chants et textes se mêlent pour raconter la vie d'un homme ordinaire, fan de piano de brioches et de champagne...
    Bref une histoire touchante et universelle, à voir absolument !

L'AGENDA

Annoncez votre événement