This page is not available in your language, please, choose yours

Une très convaincante adaptation de Stupeur et tremblements au Théâtre de Poche-Montparnasse

Publié le 23 juillet 2014 Par Marine S.
stupeur et tramblements

Infos pratiques

Du... 26 août 2014
Au... 26 septembre 2014


75 Boulevard du Montparnasse
75006 Paris 6

10 euros (- 26 ans)
24 euros (TP)

Stupeur et tremblements, le roman populaire d’Amélie Nothomb, a inspiré une jeune femme, Layla Metssitane, et elle en a fait une pièce de théâtre, présentée dès le 26 août au Théâtre de Poche-Montparnasse.

Layla Metssitane a fait partie de ces jeunes femmes à avoir succombé aux charmes de la littérature d’Amélie Nothomb dans les années 2000, et plus particulièrement à Stupeur et tremblements, roman paru en 1999 et récompensé par le grand prix de l’Académie Française. La jeune metteur en scène dit avoir été touché par trois choses chez l’écrivain : son humour, son regard sur les femmes et sa vision du monde du travail au Japon.

Après une vaine tentative dans sa jeunesse, Layla Metssitane a réussi à monter son Stupeur et tremblements, et le présente depuis 2010 partout en France et en tournée internationale avec L’Alliance Française. Il est repris en ce moment au Théâtre de Poche-Montparnasse. 

L’histoire de ce texte débute en hiver 1990. Amélie Nothomb a terminé ses études de philologie romanes à Bruxelles. Elle s’en retourne alors au Japon, pays qu’elle connaît bien pour y être née, afin d’y travailler. Elle rentre alors dans la compagnie Yumimoto pour un contrat de un an. Cet emploi, inespéré pour elle, lui réserve plusieurs surprises dont elle tirera diverses leçons… 

Layla Metssitane débute le spectacle vêtue d'une burqa, se dévêt ensuite, pour se maquiller, très délicatement, à la manière japonaise : un phare blanc extrêmement couvrant, et un trait de rouge à lèvre. Vêtue d'un tailleur noir, ce qu'il y a de plus classique, Layla va raconter, avec humour et délicatesse, l'expérience professionnelle dont parle Amélie Nothomb dans son livre : comment elle passa de comptable à dame pipi dans la société Yumimoto, au Japon. Le plus frappant, c'est bien le récit des devoirs et obligations d'une femme : une femme japonaise connaît-elle vraiment ce qu'est le bonheur ? Le lien avec la burqa est vite établi, et il est ingénieux. La situation des femmes n'est pas un problème anachronique, il est bien réel. 

Avec beaucoup d'humour -celui qui caractérise les mots d'Amélie Nothomb-, suivons donc cette expérience au sein d'une entreprise japonaise, où les sentiments apparents, comme partout ailleurs, n'ont absolument pas leur place. Comment faire bonne figure quand, habituée aux réflexes occidentaux, elle est ? C'est un spectacle très juste que nous offre là Layla Metssitane, très drôle et surtout, qui nous laisse pensif sur un bon nombre de choses... Voyage assuré !

Infos pratiques :

Stupeur et tremblements au Théâtre de Poche-Montparnasse du 26 août au 26 octobre 2014.

Du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 15h.

Tarifs : de 10 à 24€

Profitez de 50% de réductions du 26 aout au 7 septembre (soit, 12 au lieu de 24€)

Réservation : 01 45 44 50 21

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement