This page is not available in your language, please, choose yours

Club nme # 2

Publié le 7 octobre 2008
Club NME, New Musical Express, Elysée Montmartre, Vicariouss Bliss

Infos pratiques

Le... 17 octobre 2008


72, Bd de Rochechouart
75018 Paris 18

“ This is crazy ”.
Voilà les trois mots que n’arrêtaient pas de répéter les émissaires
anglais de NME, venus assister le 26 septembre à cette grande première
du Club NME Paris. Abasourdis par le succès de l’événement, par la vue
de corps déchaînés, dansant et suant devant ces groupes et djs venus
tout droit d’outre-manche, ils ne tarissaient pas d’éloges sur ce qui
s’apprête à devenir une des soirées phares de la capitale… Sans prendre
le temps d’essayer de traduire à leurs amis britanniques l’expression
“la mayonnaise prend”, les équipes de Garance Productions se sont
remises au travail pour dégoter les meilleurs groupes de la scène
electro-pop.
Et
c’est avec fierté qu’ils présentent un plateau exceptionnel, mêlant
découvertes et artistes confirmés, pour la seconde édition du Club NME
Paris, qui se tiendra à l’Elysée Montmartre, le 17 octobre, de 22h30 à
6h00.

Une fois n’est pas coutume c’est un groupe californien, le quintet Iglu & Hartly,
qui ouvrira la danse. “ One of the hottest bands of the moment ” selon
NME. Tout est dit. En pleine tournée européenne, affichant complet dans
la plupart des villes traversées, ils honoreront le public du Club NME
Paris de leurs hymnes pop flamboyantes et de leur énorme tube “ In This
City ”, qu’il vaut mieux connaitre avant les autres pour briller en
société.
Une courte pause menée de mains de maîtres par les DJs du Tsugi Crew puis on assistera à un changement d´univers. Les fringues, l’accent…
Les signes ne seront pas trompeurs, nous seront bien face à un groupe
londonien. The Ghost Frequency se donne un air de dur qui ne fait pas illusion deux minutes face à la
générosité de leur live. Leur son pousse invariablement les gens à
danser. Après tout, que peut-on faire d’autre à l´écoute de “Money On
The Fire”?
Sonny J, dont
le tubesque “Can’t Stop Moving” a été remixé par Mirwais, aime les
défis. Comme à son habitude il nous fera le plus grand plaisir en live
d’inventer, de créer un son éternellement renouvelé, à en faire pâlir
le duo The Avalanches.
Punks Jump Up c’est une jolie histoire. Une première sortie en 2003 qui sans même
l’appui d´une distribution se retrouve en rupture de stock en une
semaine. Puis c´est l´escalade. Les commandes de remix pleuvent.
Lo-Fi-Fnk, The Gossip, Digitalism, Yelle… Kitsuné les signe. Logique.
Et puis le Club NME Paris, encore plus logique.
Un
français et un Suédois se rencontrent à Londres… Ca démarre comme une
mauvaise blague mais c’est bien au contraire une heureuse surprise que
la réunion sous le nom de Radioclit de ces deux fous de musique. Mélanger, couper, ralentir, décaler…
torturer la musique pour au final la sublimer. Voilà la signature de ce
duo sans égal.
Ils laisseront la conclusion à Vicarious Bliss -
du label EdBanger, qui assure la direction artistique de l’événement
avec Garance Productions. Finir en beauté, il sait faire.


A partir de 22h30.
Tarif : 15€


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement