This page is not available in your language, please, choose yours

The Freakshow

Publié le 7 novembre 2011
the freakshow

Infos pratiques

Le... 30 novembre 2011


11 Quai François Mauriac
75013 Paris 13

M°Quai de la Gare

Vous avez aimé la première édition...la deuxième a été un franc succès...du coup, toute l'équipe de la Freakshow est chauffée à blanc pour vous proposer des soirées encore plus folles, audacieuses, avec des univers sonores et visuels à rendre hystériques les plus hermétiques d'entre nous !!

De la tech-house encore pour commencer, de la techno pour poursuivre, des shows sensuels, érotiques, poétiques, burlesques...Nous allons vous emmener dans l'univers de la fête qu'on a pu connaître et que nous voulons faire vivre et évoluer.

Une performance décalée sera orchestrée par AJ DIRTYSTEIN

Vous êtes blasés, curieux, dubitatifs, enthousiastes...venez lever vos doutes, venez faire la fête avec nous, venez perdre, le temps d'une soirées, vos repères !

Parce-que la musique électronique ne doit pas vivre qu'au-delà de nos frontières, mais aussi à Paris, on amène Berlin et les bonnes soirées d'Ibiza, de l'usine à Broadway et on tord le tout à la Parisienne des années folles !

La Freakshow vous embrasse bien fort.

Répondront présent pour s'occuper de vos oreilles :

DJ Prosper (Expressillon, FR / Bombstrikes, UK / Sunsetsoul, GER / Groove Quest, USA) :
L'Homme qui met à l'amende Starsky, le gars qui maque Hutch, celui qui renvoi Huggy chez son tailleur vous servira des sonorités très électroniques comme on les aime dans les freakshow, attention, un homme à ne pas rater dans ce registre !!
Prosper trimballe ses galettes et dispense des sets percutants qui font trembler régulièrement les dancefloors hexagonaux, européens et au delà (Chine, Népal, Etats Unis, Maroc, Lituanie... etc.) Il régurgite avec panache la musique de ces trente dernières années (Rock, Reggae, Soul, Funk) pour mieux la métisser aux sonorités plus contemporaines (Electro, Techno, Drum'N'Bass), se posant ainsi comme l'ambassadeur idéal pour réconcilier le b-boy et le clubber. On a pu le voir fricoter sur scène avec des artistes de tous horizons issus de la scène hip hop ou électro (DJ Krush, Fingathing, Freddy Fresh, The Freestylers, Herbaliser, The Scratch Perverts, Le Peuple de L'Herbe, DJ Zebra, Busdriver...). Il a ainsi écumé tous les clubs parisiens (Rex, Elysée Montmartre, Batofar etc.) et fait le tour des plus gros festivals français : Transmusicales de Rennes, Les Nuits Sonores (Lyon), Nordik Impakt, (Caen) Nancy Jazz Pulsations ou encore Les Rencontres de Danses Urbaines (Tours), Les Bains Numérique (95). De plus, cet eclectomane ne se contente pas d'être un agitateur de platine, il est aussi un producteur émérite. Sa carrière discographique en est l'exemple concret : dispatchée sur des labels français comme étrangers (Expressillon - France ; Bombstrikes - Royaume Uni ; Sunsetsoul - Allemagne ; Groove Quest - Etats Unis).

John Maragondakis (Freakshow/W.U.S) :
est un dj de house musique et de techno. Né en France, ses premières amours ont été la culture rock, le blues, le tip hop. Formé en tant que guitariste, il aime jouer et improviser sur les musiques mythiques de Led Zepplin, Jimmy Hendrix, les Rolling Stones, Perl Jam et les Red Hot Chili Peppers. Dans les années 90, il tombe sur une compilation produite par le magazine Trax. Ce fut le déclencheur! Il découvre la musique techno et la house par des artistes comme Laurent Garnier, Carl Cox, Juan Atkins, Derrick May. En 1997, il organise sa première rave party et se rend vite compte que la musique House va lui permettre d'explorer de nouvelles voies musicales. En 1999, il commence a mixer dans les bars et clubs à Paris. Il privilégie les petites salles, qui lui permettent d'interagir avec le public et de partager son univers musical.
Il est le fondateur des soirées Wear Ur Smile et The Freak Show.

Elomak (Folistar / Formule Records) :
Influencé par les artistes mid 90's et l'electrofunk 80's, le dj et producteur Français de musique électronique Elomak signe sur le label Formule Records son premier ep « Circular EP » sur lequel on retrouve un remix du duo Tail Spin. Puis il réalise un rework du morceau « Cotton candy » de l'artiste Adam Polo et compose juste après son second single « Insert coins EP ». Il collabore également avec des producteurs tels que Modfunk (duo phare du label Seek Records ayant réalisé plusieurs projets avec Zdar, moitié de Cassius), The Edge, DJ Prosper ou encore le groupe Love Meets Lust pour différents remixes. Parmi ses différentes releases parues entre autres sur Boxon Records, Digithype ou Formule Records, plusieurs EPs ont été très remarqués comme « Astro Boy EP », dont le titre éponyme a été remixé par le talentueux producteur Michell Phunk ou le fameux « Spacecraft EP », dont le morceau phare est devenu l'un des hymnes de la Techno Parade 2009. Ayant remixé récemment l'artiste Sovnger, nouvelle coqueluche du label d'Alex Gopher "Go4Music", il prépare la sortie de son nouvel EP « Crackle EP » sur le label Folistar, dont la sortie est prévue pour la rentrée 2011.
Armé de son live dévastateur et de ses DJ sets ravageurs il est également devenu une figure phare des soirées parisiennes « Formule Records Party », « The FreakShow » ou « Shake That Minimal ».

Le Grand Méchant Loup (Putz Records/ Bric A Brac Electro/ Freakshow) :
DJ depuis 2005, afficionnados des soirées automatik du Rex dès 98, enfant du rap et de la new-wave, organisateur de rave, LGML signe cette année chez Putz records (Brésil) un premier EP remarqué qui se classe vite meilleure vente de son label sur beatport, The Oops Funk EP. Resident au BATOFAR des soirées FREAKSHOW et à l'OPA des soirées SHAKE THAT MINIMAL ou Bric à Brca party, ceux qui l'ont déjà entendu savent qu'il est impitoyable en DJ set, attendez-vous à de l'ambiance Berlinoise musclée !

APO-K-LIPSTIK aka MARVINE (Screaming Loulous) :
Initié aux platines en 2004, Marvine a rapidement développé dans ses mixes un univers, aux sonorités variées, tribales et progressives, influencé par la techno, la house, et la minimale. A chacune de ses prestations c'est un véritable régale de sons et d'énergie, avec des mixes engagés, aux grooves implacables! Il évolue aussi en duo avec Ludek, sous le nom de Click & Clac: projet à quatre mains qui fusionne platines et laptop.
Apo-K-lipstik aka Marvine fait parti du collectif des "Screaming Loulous", qui organise les soirées "Landscape" au Léopard Café et en collaboration avec le label "Nû-Records", les "Coloured City" (Lola Pitch) à l'OPA. Il organise aussi les soirées "Vertige Party" et "6ème Sens" avec Dj Azkel.
Il a joué pour de nombreuses soirées (SweetPeak, Antislip, Art You Out, Gravity, Terrassa... ), dans les bars (Léopard Café, 4 Eléments, Pin Up...) et clubs de Paris (Batofar, Nouveau Casino, Rex, Glazart, Trabendo... ) ainsi qu'à l'étranger (Londres, Brighton, Lausanne, Genève).

On le retrouve aussi en signature de nombreux flyers, en tant que graphiste sous le pseudo Doxia.

Maintenant, il compose ses propres morceaux sous le nom de Peter Geisher avec en novembre la sortie de son premier EP: "Sublimation" signé sur le label "Atomic Soda".

Plein de ressources et inspiré, ce garçon ne manquera pas de vous étonner et surtout de vous envouter si vous vous retrouvez sur un dancefloor dont il a la responsabilité... bonne teuf!!!

Production: Peter Geisher
http://www.myspace.com/petergeisher
http://soundcloud.com/petergeisher

Coloured City Party (Lola Pitch)
http://www.myspace.com/lolapitch

Collectif: Screaming Loulous
http://www.myspace.com/screamingloulous

Aj Dirtystein aka (Splosh girl)
: Performeuse, vidéaste, plasticienne... A.j Dirtystein propose des numéros scéniques qui mêlent plusieurs influences, le tout dans une démarche assez radicale: Tableau vivant Vs webcam, conte de fée Vs pornographie, femme fatale, poupée, castratrice... Les paradigmes fondés sur les archétypes de la femme nous plongent dans un univers bien particulier. Matière gluantes, corps recouvert de visqueux, se battant avec ses propre pulsions, ses propres liquides corporels... Toute l'interrogation réside dans l'esthétique d'une imagerie chrétienne qui nous porte entre enfer et paradis. Entre beauté et violence, force et fragilité, entre le vivant et le cadavre...La question de l'abject donne aux performance d'A.j une dimension fétichiste voir mythologique.

Horaires : de 23h à 6h

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement