This page is not available in your language, please, choose yours

Jabberwock / In Broken English

Publié le 9 janvier 2012
Jabberwock / In Broken English

Infos pratiques

Le... 19 janvier 2012


5 Avenue de l'Opéra
75001 Paris 1

M°Palais Royal Musée du Louvre

9.80 euros

Jabberwock / In Broken English au Scop'club le 19 janvier 2012 à 20h00.

Jabberwock :
Vitesse, obsession, confusion et hargne sont les muses de l’electro-indie de Jabberwock. Des embuscades de voix féminine mutante, des pilonnages de rythmiques électroniques hargneuses, des assauts cliniques de basse métronomique et des bombardements de guitares obsessionnelles créent un tableau prenant de notre courte existence terrestre. Sur scène, jabberwock propose une formation compacte qui fusionne la spontanéité du rock avec la précision de l’électronique. Toujours à la limite mais toujours maîtrisé, jabberwock délivre sa musique sur les projections des VJs Kosmos4k.

In Broken English :

In Broken English est un groupe franco-américain fondé en 2008 par Gregg Anthe (compositions, chants, guitares) et composé de Yannick Dangin Leconte (vj), Callie Uleners (textes, chants) Sarah Gadrey (basse), Aurore Gibert (guitares) et Robin Vieville (batterie).
Gregg Anthe (ex Morthem Vlade Art, groupe avec lequel il sortira 5 albums, 3 compilations et tournera en Europe pendant presque 10 ans), Callie Uleners (basée à Portland, textes, elle n’apparait pas sur scène) et YDL (peintre de formation, réalisateur et vj, au travail reconnu et sélectionné dans plusieurs festivals internationaux comme Videoformes, Traverses ou encore Living Videos) passeront l'année 2008 à élaborer la structure IBE, expérimenter les bases de ce qui deviendra alors l'équilibre, l'alchimie de
ces univers charpentés et uniques. Ce tout tendu vers la même finalité: creuser la scène, l'image, le son.
L'arrivée de la bassiste Sarah Gadrey (The Flaming Pussy / Annika and the Forest) et de la guitariste Aurore Gibert ancre le groupe dans une pop solide et mâture que la noirceur vient opacifier sans jamais l'alourdir, à l'image de Joy Division ou du Velvet Underground.

Emmanuelle Ferrand (D-Side Magazine).

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement