This page is not available in your language, please, choose yours

Club Divine #2 @La Machine

Publié le 18 novembre 2013
Club Divine #2

Infos pratiques

Le... 21 novembre 2013
à partir de... 23h30


90, bvd de Clichy
75018 Paris 18

15 euros

Rendez-vous à La Machine du moulin Rouge, le 21 novembre 2013, pour un Club Divine.

Line-up :

BOOKA SHADE – Live
Booka Shade a marqué la dernière décennie avec des hymnes tel que Mandarine Girl, Body Language…

Quelques petites bombes entre house contemplative et techno aérienne, qui ont bercé le début des années 2000.

Indissociables de Get Physical qu’ils ont co-fondé, Walter Merziger et Arno Kammermeier prennent un nouveau départ, avec leur dernier album « Eve » attendu pour début novembre 2013.
Le premier single « Love Inc. » fait déjà l’unanimité !

DJEDJOTRONIC

Djedjotronic a acquis la consécration du grand public en 2009 en signant chez Boys Noize Records. Après de nombreuses tournées en Europe et dans le monde, il s’est affirmé comme une valeur sûre de la musique électronique.

Désormais installé à Berlin, Djedjotronic ne tourne pas pour autant le dos à la France puisqu’il a notamment pris en charge la programmation de la série Dead City Radio, produite par la Machine du Moulin Rouge.

Récemment passé par le Boiler Room Paris en compagnie de French Fries et Low Jack, il fera son retour à la Machine le 21 novembre prochain

THEO MULLER

Activiste rennais et membre fondateur du blog promoteur, Midi Deux, Théo Muller ne jure que par la Rave, le Reggae et la Techno Dubbé.

Il fait récemment parler de lui à la 75021, à l’Astropolis ou encore lors de l’édition vietnamienne des Siestes Electroniques.

Mélomane exigeant et amoureux des vinyles, ses sets font preuve d’une maturité étonnante et font de lui un jeune artiste talentueux à suivre de près.

APM001

C’est le duo qui retourne les dancefloors depuis sa création en 2004. Une technique de mix à quatre mains qui fait le pont entre analogique et numérique, techno et minimale, beat mental et charnel.

Un vrai sens du dancefloor qui trouve un prolongement dans des projets plus conceptuels : défilé de mode, bande son pour musée ou spectacle multimédia. Une invitation à l’introspection qui contraste avec l’énergie délivrée en version club.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement