This page is not available in your language, please, choose yours

Soirée are you loaded

Publié le 1 janvier 2008
Soirée Are You Loaded

Infos pratiques

Le... 28 septembre 2006


102 Rue de Bagnolet
75020 Paris 20

M°Gambetta

MARVIN MARVIN (Fr/Paris) : Absents des scènes depuis plus d’un an, les Marvin Marvin reviennent à Paris proposer les titres travaillés ces six derniers mois en studio. On a pu les voir se confronter à Hopper, aux Hushpuppies et à Kill The Young en festival. http://www.myspace.com/marvinmarvinmusic



TAHITI BOY & THE PALMTREE FAMILY (Fr) : Véritable Super Groupe de la scène parisienne, Tahiti Boy a détourné du droit chemin un bon nombre de ses amis musiciens d’autres formations. La Palmtree Family ainsi réunie crée alors une musique d’île déserte dans la meilleure tradition de l’indie pop décalé. http://www.myspace.com/tahitiboyfamily



THE KBC (UK/Manchester) : Faut-il être anglais pour comprendre que la dance et l’indie sont faits pour coller ? Nourri au rythme de Madchester The KBC est un trio d’une efficacité redoutable qui a déjà partagé l’affiche avec The Strokes, The Paddingtons et The Sunshine Underground. http://www.myspace.com/shoutkbc



APOLLO HEIGHTS (US/NY) : Violence et volupté, voilà ce qui fait l’essence de la soul d’apocalypse selon Apollo Heights. Robin Guthrie (Cocteau Twins) comme David Sitek (TV On The Radio) se sont joints au groupe en studio pour accoucher d’une musique aussi radicale qu’ennivrante. http://www.myspace.com/apolloheights



NELSON (Fr/Diamond Traxx) : Il y a ce truc particulier avec Nelson. Le décalage, partout. Parce qu'en 2006 c'est une partie de Manchester qui surgit sur les scènes parisiennes, quand Gregory Kowalski, JB Devay, David Nichols et Thomas Pirot prennent d'assaut ce qu'il nous reste d'estomac. Parce qu'un concert de Nelson c'est autant de gorges qui tremblent que de jambes qui sautillent, sur des rythmiques enivrantes, hurlant les mélodies scandées par quatre éphèbes qui auraient grandit plus vite que les autres. Se perdre dans un Korg envoûtant, les sons qui tournent, autour des guitares qu'on maltraite. Le chant, qu'on hurle ou qu'on murmure, jamais vaguement, quand les voix vous possèdent. Et bien sûr l'épilepsie des fûts, comme un fantôme de Stephen Morris. http://www.myspace.com/nelsonrock
20h >> 5h
entrée libre

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement