This page is not available in your language, please, choose yours

Camion of The Paradise au Faust

Publié le 27 janvier 2016 Par Caroline J.
Camion of The Paradise au Faust

Infos pratiques

Le... 30 janvier 2016


Pont Alexandre III
75008 Paris 8

Métro 8 et 13 / Arrêt Invalides
Bus 93, 83, 63 / Arrêt Invalides
RER C Invalides

12 euros (En préventes)
8 euros (Early Bird)

Camion of The Paradise débarque au Faust ce samedi 30 janvier 2016.

Oui. Enfin. Le mythe de Faust repris dans Phantom Of The Opera, repris à son tour par De Palma dans Phantom Of The Paradise, repris ensuite par le Camion Bazar.

Cette soirée est une ode, un hommage humble mais vibrant à ce film culte, trash, à sang et à paillettes.

Petit débrief culturel les enfants :

Le mythe de FAUST vient d'un conte populaire où FAUST vend son âme au diable en échange de la connaissance universelle, pour une période limitée.

Dans PHANTOM OF THE PARADISE, Winslow, compositeur talentueux se fait voler son oeuvre rock par Swan, patron du club le PARADISE (qui à savoir, a vendu précedemment son âme au diable pour être immortel, le coquin!). Winslow perd la moitié de son visage dans une presse à vinyles lors du combat.

Pas de chance.

Il va tout de même aider une chanteuse à interpréter ses textes pour l'ouverture du PARADISE, concluant un pacte (encore?!) avec ce fripon de Swan.

Pauvre Winslow, c'est finalement un groupe de glam rock qui chantera ses chansons lors du grand opening!

Grosse erreur, Winslow va alors les tuer (beh il était temps que tu te venges mon grand!).
Pendant tout ce bordel, la cérémonie d'ouverture bat son plein, entre musique, costumes, danses et luxure. Cette vieille enflure de Swan trouve même le moyen de se marier sur scène avec la petite chanteuse (dont évidemment Winslow était tombé amoureux, l'idiot). Mais voilà qu'enfin la justice fait son apparition, par le biais du DIABLE, qui décide de reprendre l'immortalité de Swan (qui deviendra alors encore plus affreux qu'il ne l'était).

Oeuvre puissante, rock'n roll, scandaleuse, orgiaque, qui voit la fin du rockabilly et l'émergence du glam rock (youpi), le tout sur fond de sexe et de paillettes.

Ce samedi 30 janvier 2016, le Faust (beh oui, voilà) donne donc carte blanche pour ce projet fou, une déco éxagérée '70s glam, des costumes à sequins, des parades qui brillent, et encore un bon pretexte pour tout faire dans l'éxcès!

Aux platines de la bacchanale, la crème de la crème :
- ROMAIN PLAY
- NICO 100 COINS
- JEDSA SOUNDOROM
Pour un set house trash, bien groovy et immoral.

Et aux commandes de l'animation la plus survoltée :
- l'équipe du BAZAR

Mettez votre habit de lumière, votre sourire le plus vicieux et soyez prêts à tout compromis!

Infos pratiques :
Camion of The Paradise
Le samedi 30 janvier 2016
Horaire : De 23h50 à 5h55
Le Faust
Tarifs : Early birds à 8€ (+ frais de loc) / Normaux à 12€ (+ frais de loc) / Nombre de places limité
Réservations !

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

Nos articles NUITS PARISIENNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement