This page is not available in your language, please, choose yours

Halloween : 5 façons de faire l'impasse

Publié le 24 octobre 2011 Par Mélanie B.

Halloween par-ci, Halloween par-là. Damned, mais qu'est-ce qu'ils ont tous avec cette fête qui n'est même pas la nôtre ? Et pourquoi pour une fois, ne pas faire comme les autres...

Depuis quelques jours on mange du Halloween à toutes les sauces. Et tout ça pour quoi ? Pour une soirée où l'on doit se déguiser, avoir l'air déprimé et s'empiffrer de bizarreries sucrées. Comme programme, peut mieux faire ! Alors si vous pensez qu'il est impossible de passer à côté, qu'il va falloir faire comme tout le monde pour s'amuser : laissez-moi vous dire que vous vous trompez.

La programmation de nombreux établissements s'est accordée à vous faire passer un 31 octobre " cauchemardesque et sanglant ", d'ailleurs nous n'avons pas été les derniers à vous les présenter, actualité oblige. Cependant, certains événements sont comme vous et éprouvent le besoin de faire le contre-pied, forcément moins monstrueux, ils passent d'avantage inaperçus. Voilà donc une petite liste des choses à faire tranquillement lorsque vos amis les freaks seront dégoulinant de faux sang :

1/ Une séance de cinéma au Champo : avec la nuit Halloween
Encore une fois la thématique Halloween mais cette fois, le guignol ce n'est pas vous, c'est le héros du film d'horreur. Oui on s'énerve souvent devant un film d'horreur " mais pourquoi t'es encore là, mais vas-y casse toi, bouge, cours, tu l'entends pas derrière toi avec sa tronçonneuse " : le dindon de la farce c'est lui, non seulement il se fait décapiter mais en plus il se fait huer par un public pas très empathique. Bref c'est toujours jouissif alors quand on vous en donne 3 d'un coups, ça ne se refuse pas. (L'exorciste, Carrie au bal du diable et The Descent ou Scream 4, La Colline a des yeux et Vendredi 13)

2/ Une soirée aux rythmes de la Generation 80-90
Une soirée "normale " avec des gens normaux. Et si vous organisiez une excursion en bande au Divan du Monde. Pourquoi au Divan du Monde ? Parce que s'il est l'un des rares clubs à programmer un événement " non-halloweenien ", il est aussi l'un des rares derniers à rester ouvert. Le 31 octobre c'est la fièvre des années 90 : Ace Of Base, Dr Alban ! en voilà un vrai événement, en voilà une soirée où les squelettes et autres épouvantails lugubres n'auront pas le dernier mot.

3/ Un concert de The Melvins au Glaz'art.
Parce que le rock c'est un état d'esprit, c'est un mode de vie et pas quelque chose que l'on choisi le lundi au réveil pour s'en débarrasser le mardi au couché, le Glaz'Art vous organise un live des Melvins bien senti. Si " les Melvins sont le passé, le présent et le futur du rock " comme le disait Kurt Cobain, alors définitivement le 15 avenue Porte de la Villette est The place to be comme on dit, le 31 octobre. Le concert sera suivi d'un dj set de Françoise Massacre. Si ce n'est pas le destin qui vous appelle, alors qui ?!

4/ Une exposition des Contes Particuliers à l'Hôtel Particulier Montmartre.
Intitulée Quand les transgressions flirtent avec le luxe, cette exposition est le troisième volet d'une série qui a démarré avec la censure, l'intime et le sexe. En règle générale, la lecture des contes propose non seulement un divertissement à travers des personnages imaginaires magnifiés mais également une fable, un discours moral. Cette fois, l'artiste Pierre Joseph a choisi de transposer le conte dans un univers où règne luxe et beauté, non pas pour émerveiller mais pour troubler voire choquer. C'est le moment de vous d'aborder les frères Grimm d'un autre œil.

5/ Une représentation de Déshabillez-mots à l'Européen.
C'est l'alternative douceur de ce 31 octobre. Peut-être les avez-vous déjà écouté, Flore et Léonore : elles ont réveillé les auditeurs de France Inter pendant trois étés. Trois minutes chaque matin, elles se jouaient des mots et jouaient avec les mots. Aujourd'hui c'est pendant 1h20 qu'elles s'amusent sur la scène de l'Européen pour le plus grand plaisir du public à décortiquer, analyser et disséminer leur passion du langage à travers l'actualité ou les arts, le dictionnaire ou l'histoire. Un peu de tendresse dans cette soirée de brutes qua diable !

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles NUITS PARISIENNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement