This page is not available in your language, please, choose yours

Le Blue Club : nouvel établissement de nuit à Paris

Publié le 29 août 2013 Par Caroline J.
Le Blue : nouvel établissement de nuit à Paris

Infos pratiques


14 Rue Muller
75018 Paris 18

Les oiseaux de nuit risquent d’être heureux d’apprendre qu’un nouveau club s’apprête à ouvrir ses portes à Paris. Situé rue Muller, dans le 18e arrondissement de la capitale, ce nouvel espace récréatif, imaginé par la Splendens Factory, risque bel et bien de faire le buzz en cette rentrée…

Paris s’apprête à faire le bonheur de nombreux noctambules grâce à l’ouverture du Blue Club : un nouvel établissement de nuit qui a décidé de poser ses valises au N°14 de la rue Muller (là où résidait anciennement le Blue Note), non loin du Rosie, du Studio Silver Clash ou encore de la Maison Muller, d’autres établissements déjà inaugurés par la Splendens Factory, le célèbre collectif artistique créé par Adrien Moisson et Ghislain De La Chaise.

Décrit comme un espace récréatif, donnant une nouvelle image de la nuit parisienne et dévoilant un décor innovant, électrique et digital, le Blue Club a choisi de ne pas se cantonner qu’à un seul style de musique. Résultat, les futurs clients pourront se déhancher sur du rock, de l'électro, mais aussi des shows burlesques ou encore du live !

Et c’est Benjamin Ménager (notamment Directeur artistique chez Publicis) qui a été désigné à la tête de la Direction Artistique du club. Préparez-vous ainsi à vivre au rythme de plusieurs thématiques selon les soirs avec Camille Emmanuelle les dimanche et lundi, l’incontournable Nicolas Ullmann le mardi, la Collective Night le mercredi ou encore la Friendly les jeudi et vendredi. Place ensuite au clubbing le samedi.

Le Blue a également décidé de faire appel à l’univers visuel « Digital’Arty » créé par Frank Esposito et David Bersanetti afin d’offrir une scénographie ainsi qu'une décoration pensées pour un public de connaisseurs.

Enfin, le Blue n’en oublie pas pour autant les petits gourmands… Et oui, le club et cocktail bar a décidé de travailler, en étroite collaboration, avec le chef étoilé Bruno Viala, dirigeant d’Executive traiteur, le designer culinaire Guillaume Sanchez, connu pour sa participation au projet « Horror Picture Tea » afin de proposer une carte de 5 délices exclusifs modifiés à chaque saison. Et ce n'est pas tout puisqu'il signera une gourmandise originale dédiée au lieu dont le bleu rappelle l’identité du club.

Du côté des drinks, le Blue ouvrira ses portes à un bar très New-Yorkais. Au menu ? Des cocktails de qualité supérieure personnalisés par les barmen suite à un échange avec le client.

A la fois intimiste (le Blue pourra accueillir jusqu’à 200 personnes) et atypique, on imagine que le Blue Club fera parler de lui dans les prochains jours…

Le Blue doit ouvrir ses portes dès ce vendredi 30 août pour les premières soirées mais la grande ouverture est prévue pour le 11 septembre prochain alors tenez-vous prêt !

Infos pratiques :
Le Blue – Club & Cocktails
14, rue Muller, 75018 Paris
Ouverture officielle prévue le 11 septembre 2013

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Source : Infosbar.com (partenaire)

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles NUITS PARISIENNES

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de Chacha8145

    Chacha8145 le 05/10/13 à 10h08

    Le blue. La dernière expérience des nuits parisiennes... Fuyez !!!!!
    L'endroit est vide, et inaccueillant, la déco froide. La carte présente des cocktails aux noms pompeux et aux prix exorbitants surtout pour le quartier. La musique est entêtante.
    Les barmen sont condescendants et prétentieux. Alors que nous sirotons nos verres, un petit roquet tatoué vient nous aboyer que l'on parle trop fort, que l'on gêne la clientèle (mais laquelle??!), qu'il va nous virer. Sic! Nous sommes 3 jeunes femmes de 30 ans, certes déjà un peu éméchées, mais tout à fait aimables. Le petit arrogant, nous manque de respect, nous tutoie, nous infantilise. Apparemment sa maman ne lui a pas enseigné la courtoisie et la déférence élémentaires au bon service des clients (malheureusement un classique parisien le "garçon de café" agressif et odieux)... Son ego démesuré et tellement ridicule le pousse à nous confier, qu'il a 23 ans et que cela fait 10 ans qu'il travaille.. Consternant...
    En bref, un endroit inhospitalier et ampoulé, passez votre route!

L'AGENDA

Annoncez votre événement