This page is not available in your language, please, choose yours

Syncrophone Label Night au Batofar

Publié le 19 septembre 2013 Par Caroline J.
Syncrophone Label Night au Batofar

Infos pratiques

Le... 21 septembre 2013


11 Quai François Mauriac
75013 Paris 13

M°Quai de la Gare

10 euros (en préventes)
14 euros (sur place)

Didier Allyne, Blaise ou encore John Sill seront au Batofar, ce samedi 21 septembre 2013, pour une Syncrophone Label Night !

Pour danser jusque tard dans la nuit ce samedi 21 septembre 2013, rendez-vous au Batofar et découvrez la Syncrophone Label Night.

Line-up :

- GUEST

- DIDIER ALLYNE (SYNCROPHONE, P&D / FR)
Figure de la scène techno parisienne, Didier Allyne incarne un certain underground dès le milieu des années 90 : tour a tour disquaire, distributeur, artiste et DJ, il fait déjà sienne une démarche toute en transversalité alors que la vague "french touch" bat son plein . Adepte d'une vision oblique des nouveaux courants, il creuse un sillon entre broken beat, soul jazz et electro Warp style, mais ce sans jamais perdre de vue le groove, une culture finalement bien techno, singulière et éprise de profondeur.

Après avoir ouvert le magasin parisien Trafic en 1998, il se lance pleinement dans le DJing, prolongement naturel de toutes ses obsessions, un parcours qui l'amènera aux quatre coins du monde, côtoyant sur scène des parrains tels que Gilles Peterson, Derrick May, Stacey Pullen, I:Cube, Mike Grant, Carl Craig, Jedi Knights, Swayzak, Ricardo Villalobos, Idjut Boys et bien d'autres. Résident au Rex depuis le début des années 2000, il a notamment été parmis les premiers à inviter DJ Qu, Scuba, Steven Tang ou même Anton Zap.

Depuis peu également résident au Batofar, il y met aujourd'hui de plus plus en avant la scène locale. C'est dans le même soucis qu'il fonde Syncrophone en 2005, le mètre étalon de la distrib techno en France, une aventure qu'il décline sous la forme d'un label, un laboratoire qui lui permet donc de lancer les talents locaux, Toujours prompt à relever les paris les plus risqués, Didier Allyne est aujourd'hui l'un des DJs hexagonaux les plus pertinent, fort d'une immense culture du son, d'un évident bagage technique, d'un respect du dancefloor, mais surtout d'une indéniable capacité à anticiper les nouvelles tendances.

DJ au sens le plus noble du terme, c'est un artiste qui s'inscrit aussi bien dans le présent que dans le futur, avec en point de mire Manichéisme, son projet le plus ambitieux à ce jour, un nouveau label concept à découvrir en 2013!

- BLAISE (SYNCROPHONE / FR)
Blaise, né en 1973, se passionne dès son plus jeune âge pour la musique Black. C'est avec ses faibles revenus d’apprenti en hôtellerie qu'il achète ses premiers vinyles et ses platines Technics. Il transforme alors sa chambre en véritable discothèque, influencé à ses débuts par la Soul, le P Funk, le Jazz Funk, et le Hip Hop. Au début des années 90, ses premières sorties nocturnes le conduisent au Boy's, au Palace et au Mémorie's.

Chez lui, il réalise également ses propres enregistrements-cassettes, à partir de radios qui diffusent à l'époque des artistes comme Joe Smooth (Promise Land), Lil Louis (French Kiss), Inner City (Good Life et Big Fun), Kraze (The Party), et Reese (Rock To The Beat). L’association de ces expériences le conduit à la House de Chicago, à la Techno de Detroit, et à l’incontournable morceau de 808 State.

A cette époque, il passe le plus clair de son temps à écumer les rayons des disquaires parisiens, en particulier ceux de Rough Trade et Bpm Records, mais aussi ceux des disquaires londoniens.

C’est un peu plus tard qu’il commence sa carrière de DJ, en mixant au What's Up Bar, à la Fabrique-Bastille et au Café du Trésor. S'ensuivront des résidences au Bus Palladium pour les soirées Electrochoc, au Queen, ainsi qu'au Studio 287 pour les fameuses soirées The Sound. Ces nombreuses expériences lui ont permis de partager les platines avec beaucoup de DJs internationaux tels que Kevin Saunderson, Dj Pierre, Green Velvet, K.O.T., Marshall Jefferson, Johnny Fiasco, Mike Grant, Paul Johnson, John Aquaviva ou encore Josh Wink.

Il devient ensuite résident au Wagg et à la soirée Infunkwetrust à la Scène Bastille la nuit, et disquaire le jour, chez Syncrophone, aujourd’hui considéré comme l'un des meilleurs magasins de vinyles en Europe. Aujourd'hui, Blaise est un DJ incontournable de la scène parisienne. Artiste au grand cœur, passionné, il aime transmettre son savoir aux autres. Il joue régulièrement dans tous les meilleurs clubs et soirées de la capitale (Batofar, Rex Club Djoon, Machine Du Moulin Rouge, les soirées 12, ainsi que les Bloc), distillant une musique très Underground, House & Techno Groove, restant proche de ses racines la Black Music.

- JOHN SILL (SYNCROPHONE / FR)
Quand certains finissent par se trouver une passion pour la musique au détour d'une émission de radio ou du dancefloor d'une adolescence, c'est dès l'enfance que John Sill se retrouve sur les rails d'un rapport au son plus qu'intime. Baladé chez les disquaires et bercé par la soul et le jazz d'une famille de zicos, il découvre dès le début des années 90 les premiers Jeff Mills, UR et Garnier alors qu'il commence déjà à bidouiller des mixes sur un magnéto à bande, juste pour le plaisir de mélanger les sons.

Comme beaucoup d'enfants adoptifs de Detroit, il traîne alors à Bastille et fini par décrocher un job chez le disquaire Vibe Station, laissant de côté sa formation d'ingénieur du son. À l'instar de beaucoup de vendeurs de l'époque, on lui propose pas mal de dates, mais il trouve difficilement sa place dans la scène parisienne : c'est l'âge d'or de la deep house, de la techno et de Warp, autant d'influences qu'il se prend bien volontiers dans la face et qui forgeront son goût éclectique et sans concessions, une pure identité de digger à une époque où la progressive envahit déjà les clubs et les esprits. Restant donc relativement dans l'ombre, il monte pourtant des soirées avec Blaise Mesnard au Wagg, au Djoon, à La Scène et même au Rex ou Social Club, des fêtes qui le verront entre autre accueillir Nick V, Chez Damier, Tyree Cooper, Bodycode ou Dj Deep.

Son association avec Didier Allyne dès 2005 va également grandement faire avancer les choses puisqu'elle le lance dans le management de labels et le plonge dans une scène avec laquelle il est plus que jamais en phase, une famille bien plus prompte à prendre des risques que ce qu'il a connu jusqu'à là.

Aujourd'hui en pleine autonomie, il se permet enfin d'affirmer totalement sa personnalité, et si l'année 2012 fut pour lui l'occasion de se faire remarquer lors de mémorables sets au Rex, à la Machine et au Batofar ainsi que grâce à un premier track produit pour Chez Damier, 2013 ne devrait que prolonger ces pistes encore bien au delà de ce qu'il nous a jusqu'alors laisser entrevoir!

Infos pratiques :
Syncrophone Label Night au Batofar
Le samedi 21 septembre 2013
Horaire : à partir de 23h59
Le Batofar
Tarifs : 10€ en prévente et étudiants ou 14€ sur place
Réservations !

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles NUITS PARISIENNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement