Fin de la Crue de la Seine, photos !

Ce mercredi 10 janvier 2018, la Seine a atteint son plus haut niveau, 4,15m relevés à Paris Austerlitz, et commence sa décrue, après une semaine mouvementée.

Ce mercredi après-midi, la Seine atteignait un pic de crue de 4,15 m selon les relevés de la direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie (DRIEE). Si le niveau de l'eau était impressionnant, faisant disparaître les berges de Seine au gré des vagues, la crue était d'autant plus dangereuse que la Seine était perturbée.

Crue de la Seine, janvier 2018

On a constaté un débit de la Seine de 1171m3 d'eau par seconde à Paris Austerlitz ce mercredi 10 janvier 2018, contre 537m3 le 12 décembre 2017. Cette montée des eaux faisait suite à la tempête Eleanor et aux fortes pluies qui ont saturé la Marne et l’Yonne, et a mené au stationnement de toutes les péniches, bloquées à quai (enfin vous voyez !).

Crue de la Seine, janvier 2018

Si la décrue et la perspective de belles photos nous motivent à descendre sur les quais, ne tentez pas le diable. Toutes nos pensées vont vers la policière disparue lors d'un exercice organisé par la Brigade Fluviale de la préfecture de Police de Paris

Par ailleurs, cette pratique est interdite depuis le 5 janvier 2018 par l'Arrêté n°2018P10071, qui stipule que "la circulation de tous véhicules et des piétons est interdites sur les voies de berges situées rive gauche de l'axe Seine lorsque le niveau de la Seine atteint 3,30m à la Station de Paris Austerlitz".

Les zones visées par l'interdiction sont :

  • la voie Georges Pompidou entre le pont du Garigliano et le pont Bir-Hakeim,
  • le Parc Rives de Seine est interdit aux piétons à la fois sur les Rives Droite et Gauche,
  • le souterrain Henri IV et le souterrain des Tuileries,
  • fermeture des jardins de l'Archipel des Berges de Seine - Niki-de-Saint-Phalle

Cette interdiction vaut jusqu'à dépose de la signalisation, qui devrait avoir lieu vendredi ou samedi, selon la vitesse de la décrue amorcée ce jeudi 11 janvier 2018. A ce moment-là uniquement, les parisiens et élus pourront constater les dégâts matériels...

Crue de la Seine, janvier 2018

On s'attend à des dégâts pour les restaurateurs des berges et à certains dégâts pour les pénichiers, mais les dégâts s'annoncent moins graves que ceux rencontrés lors de la crue de juin 2016 !

Elodie D.
Dernière modification le 11 janvier 2018

Informations pratiques

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !