Le Grand Prix de Poésie 2022 de la RATP de retour, à vos poèmes !

Par Graziella L., Elodie D. · Publié le 16 avril 2022 à 13h48
Le Grand Prix de Poésie de la RATP revient en 2022 ! Ouvert à tous, ce concours initié par la RATP attend vos poèmes jusqu'au 19 avril, avec à la clef, son texte affiché dans le métro parisien durant les deux mois d’été.

Envie de voir vos poèmes en grand dans le métro ? La RATP met de nouveau en jeu des espaces d'affichage dans le métro avec son Grand Prix de Poésie de la RATP, jusqu'au 19 avril 2022Nouveauté de l’édition 2022, les internautes pourront voter pour leur texte préféré, du 13 juin au 26 juin.

Cette année, c'est Eddy de Pretto qui prend les rênes du concours de prose. Le chanteur explique son attachement aux poèmes du métro, qu'il voit depuis qu'il est petit. "C’est vraiment accessible à Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Je pense que ça donne envie à des gens d’écrire des choses. C’est ça qui est génial !", évoque-t-il auprès du ParisienDès 3 ans, les poètes en herbe peuvent laisser leur prose s'exprimer dans des textes très courts, et jusqu'à 14 lignes. Chaque année, près de 10 000 poètes amateurs se connectent sur le site du Grand Prix Poésie RATP pour partager leur texte.

Parmi eux, 100 finalistes sont publiés dans un recueil édité avec Gallimard et distribué gratuitement dans les stations, dans trois catégories différentes selon leur âge : catégorie enfants pour les moins de 12 ans, catégorie Jeunes pour les moins de 18 ans et catégorie Adultes pour les plus de 18 ans. Sur les 100 finalistes, 11 lauréats auront l'honneur de voir leur texte affiché dans le métro durant les deux mois d’été.

En 2021, le Grand Prix adultes a été remis à une jeune femme parisienne, qui dépeignait Belleville, quartier aux murs colorés, dans la nuit. 

J’ai dessiné les carrefours de Belleville
Tâchés d’images au feutre indélébile
Cent fois
Décolorés, paysages versatiles
Triste aquarelle au reflet de ma ville
Sans toi
Il est minuit ce soir et la lune semble s’éteindre
Mes nuits moins le quart,
Minuit moins toi
Mes nuits moins le quart,
Minuit moins toi

- Clémence Paradis, 23 ans, Paris (75)

Le Grand Prix enfants a été, lui, remis à un jeune poète en herbe, qui ose dévoiler ses peurs.

De peur que son ombre ne s’en aille,
il la colle à ses pieds.
De peur que ses idées ne partent,
il les fixe à son esprit.
De peur que ses envies ne l’abandonnent,
il se les accroche au coeur.

- Malo Hookoomsing, 10 ans, Saint-Gély-du-Fesc (34)

Le thème est libre, alors à votre imagination !

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 16 avril 2022 au 19 avril 2022

×

    Tarifs
    Gratuit

    Âge recommandé
    Tout public

    Site officiel
    grandprixpoesie.ratp.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche