Coronavirus : les nouvelles mesures de la Ville de Paris, le Vélib gratuit pour les soignants

Par Caroline J. · Photos par My B. · Publié le 23 mars 2020 à 16h08 · Mis à jour le 24 mars 2020 à 11h04
Face à la propagation du coronavirus en France, la Mairie de Paris a dévoilé ses nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie. Outre la gratuité du stationnement résidentiel, la fermeture de ses parcs et jardins, l'accès interdit sur les berges de Seine, l'esplanade des Invalides et le Champ-de-Mars, la Ville de Paris annonce aussi la gratuité du Vélib pour les personnels hospitaliers.

Depuis le 17 mars à midi, la France est en confinement afin de freiner la propagation de l’épidémie de coronavirus. Alors qu'une prolongation du confinement est réclamée par le monde médical, la Ville de Paris dévoile ses nouvelles mesures pour amplifier l’impact dans cette lutte contre l’épidémie.

Parmi elles, la fermeture des parcs et jardins de la Ville de Paris mais aussi l'accès interdit aux berges de Seine, aux pelouses de l'esplanade des Invalides et au Champ-de-Mars.

Autre mesure prise par la Ville de Paris, la gratuité du stationnement résidentiel, encourageant ainsi les parisiens à rester chez eux pour télétravailler ou garder leurs enfants. L’ensemble du stationnement dans les rues parisiennes a également été rendu gratuit, « afin de permettre à l’ensemble des personnels mobilisés dans la gestion de la crise de pouvoir se garer à proximité de leur lieu de travail et de faciliter les visites à domicile ».

La Ville de Paris a aussi annoncé mettre à disposition des médecins, infirmiers et personnels de santé parisiens 500 000 masques pour assurer leur protection et celle de leurs patients. 

Lundi 23 mars, la Ville de Paris a fait de nouvelles annonces parmi lesquels la gratuité du Vélib pour les personnels hospitaliers. Cette mesure complète la gratuité des crèches et de stationnement des personnels de santé déjà en œuvre. 

Concernant le maintien ou non des marchés alimentaires, la Mairie de Paris a fait savoir que "l’organisation mise en place (séparation des étals, marquages au sol, rappel des consignes) a permis d’améliorer très significativement l’application des consignes sanitaires, mais, dans la phase d’expansion rapide de l’épidémie en région parisienne, la situation reste préoccupante dans certains marchés". La Mairie de Paris va donc saisir le Préfet de police afin "d’évaluer l’ensemble des risques actualisés" et de prononcer, dès le 24 mars, le cas échéant, la fermeture des marchés qui poseraient problème. 

Par ailleurs, la Ville de Paris a annoncé la suspension de l’ensemble des chantiers dont elle est commanditaire, hormis ceux relevant de mesures de mise en sécurité. 

Enfin, concernant l’aide alimentaire, la Ville de Paris ouvre en coordination avec l’État et l’association Aurore, cinq nouveaux points permettant la distribution de 4 000 sachets repas individuels : Barbès (18ème), Carreau du temple (3ème), Grands Voisins (14ème), Quai D’Austerlitz (13ème), Halte humanitaire porte de la Chapelle (18ème). 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche