Coronavirus : la situation dans les Yvelines, accès interdits aux parcs, forêts et bords de Seine

Par Caroline J. · Publié le 20 mars 2020 à 09h52 · Mis à jour le 20 mars 2020 à 10h09
Face au comportement des Français trop peu respectueux des mesures de confinement mises en place par le gouvernement, le Préfet des Yvelines interdit désormais l’accès aux parcs, jardins publics, forêts et promenades au bord de l'eau.

Alors que le Chef de l’Etat Emmanuel Macron réunit un nouveau Conseil de Défense ce 20 mars à 11h pour évoquer la crise sanitaire liée au coronavirus en France et les mesures de confinement dans le pays, plusieurs préfets ont décidé de hausser le ton face aux français trop peu respectueux des restrictions de circulation.

Le Préfet des Yvelines a ainsi annoncé, le 19 mars, l’accès interdit à toute promenade dans les parcs, jardins, promenades, massifs forestiers et berges, car "trop d'Yvelinois adoptent un comportement irresponsable". 


« L’accès du public aux parcs, jardins, promenades, massifs forestiers ou berges de la Seine et de l’Oise, qu’ils soient publics ou privés mais ouverts à la circulation publique, situés dans le département des Yvelines, est interdit jusqu’au 31 mars 2020 dans le cadre des déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes et aux besoins des animaux de compagnie. » En conséquence, les forces de l'ordre verbaliseront le non-respect de cet arrêté.

Même mesure mise en place par le Préfet du Val d’Oise et le Préfet du Val-de-Marne :

  

 
Hier, lors d’une visite à l’Institut Pasteur, Emmanuel Macron a regretté que certains français prenaient "à la légère" les consignes de sécurité sanitaire imposées. 

On rappelle que la France compte à ce jour 372 décès (108 supplémentaires en 24 heures) et 4 761 hospitalisations sur 10 995 cas confirmés de COVID-19.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche