Coronavirus : 25% des marchés alimentaires ouverts ou couverts vont rouvrir en France

Par My B. · Publié le 31 mars 2020 à 10h30 · Mis à jour le 31 mars 2020 à 10h37
Après la fermeture de l'ensemble des marchés ouverts appliquée la semaine dernière, le premier ministre a approuvé ce vendredi le protocole sanitaire pour rouvrir certains des marchés locaux en France. On apprend ainsi qu'un quart des marchés alimentaires ouverts ou couverts vont donc pouvoir rouvrir cette semaine ont annoncé la Fédération des marchés de France et le ministère de l’Agriculture.

Le premier ministre Edouard Philippe annonce avoir validé un protocole sanitaire en accord avec les ministères concernés, afin d'apporter sur les marchés ouverts ou fermés une sécurisation maximale des personnes et de lutter contre la propagation du virus Covid-19 tout en préservant l'alimentation des populations. Cette décision autorise également les maires, au même titre que les préfets, à autoriser l'ouverture des marchés alimentaires dont l'activité assure une mission essentielle d'approvisionnement de la population en produits frais, seulement s'ils respectent les conditions du protocole en question. Suivez le guide méthodologique.

Le premier ministre Edouard Philippe avait annoncé lundi 23 mars 2020 des précisions utiles et nécessaires au décret définissant les règles de confinement, en application depuis mardi dernier à midi. Des mesures sanitaires exceptionnelles, peu ou du moins pas assez respectées par les Français ces derniers jours, à en croire les 110 000 verbalisations enregistrées depuis cette date. Aussi, les marchés alimentaires, encore trop fréquentés, resteront désormais fermés, sauf arrêté dérogatoire du maire ou du préfet, dans le respect du protocole sanitaire

Pour pouvoir rouvrir leurs marchés, les préfets et les maires doivent désormais respecter les conditions indiquées par le protocole. Il est prévu qu'il soit communiqué aux élus locaux dans les prochaines heures. L'objectif d'une telle décision reste de concilier les deux priorités actuelles du gouvernement : d'une part, garantir la sécurité sanitaire pour la population, y compris les professionnels et leurs salariés, et d'autre part assurer l'approvisionnement en nourriture lorsque nécessaire. 

Ainsi, un quart des marchés alimentaires de France, couverts ou de plein air, vont rouvrir cette semaine en respectant les protocoles sanitaires stricts face à l’épidémie de Covid-19, ont annoncé ce lundi 30 mars la Fédération des marchés de France et le ministère de l’Agriculture.

Il faut savoir que grande majorité des marchés rouverts comptent moins de 10 commerçants et se trouvent dans des bourgs de taille moyenne ou des petites localités, mais aussi dans quelques capitales régionales comme Lille, Rennes, Clermont-Ferrand ou Grenoble.

La France compte environ 10 000 marchés. Une grande majorité des quelque 2 500 marchés qui rouvrent concernent des communes de moins de 2 500 habitants, selon la présidente de la Fédération nationale des marchés de France, Monique Rubin.

Dans dix départements, aucune dérogation de réouverture n’a été accordée à ce jour: Paris (75), Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Haut-Rhin (68), Bas-Rhin (67), Haute-Marne (52), Hautes-Alpes (05), Var (83), Corse du nord (2B), et Guyane (973).

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche