Coronavirus : Les réponses de Blanquer aux questions des français sur l'année scolaire 2020

Par Julie M. · Publié le 4 avril 2020 à 18h42 · Mis à jour le 16 avril 2020 à 19h02
Le Ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, s'est exprimé ce vendredi 3 avril 2020 à la télévision lors d'une conférence de presse numérique. Une allocution qui apporte des précisions sur le déroulé du bac et du brevet des collèges. Le ministre a répondu aux différentes questions des français ce samedi 4 avril 2020.

Alors que cela fait bientôt 3 semaines que les jeunes français n'ont plus remis le pied à l'école, beaucoup s'interrogent sur la date estimée de la "rentrée des classes" mais également sur le contenu des épreuves du brevet des collèges et du baccalauréat.

En effet, le Ministre s'évertue, depuis le début du confinement, à mettre en place des mesures visant à assurer une continuité pédagogique à distance mais il a également conscience que cela n'est pas évident pour tout le monde. En début de semaine, Blanquer a annoncé qu'il estimait que les enseignants avaient perdu le lien avec 5 à 8% de leurs élèves. En conséquence de quoi il a mis en place un partenariat avec La Poste pour que les professeurs puissent, depuis leur ordinateur, envoyer par courrier postal, les cours et les devoirs aux étudiants n'ayant pas accès un ordinateur ou à internet.

D'autre part, le ministre à également annoncé avoir planché sur différents scénarios pour les examens de fin d'année en fonction de la date de reprise des cours. En effet, il est évident que plus le retour en classes se fera tardivement, plus il sera difficile d'organiser les épreuves écrites du bac ou du brevet

Jean-Michel Blanquer a donc détaillé ce matin les options retenues pour que les 3ème, les Premières et les Terminales puissent obtenir leur diplôme malgré l'incertitude sur la date de reprise des cours.

Pour rappel, 740.000 élèves devaient passer leur bac cette année dès le 17 juin 2020. L'admission dans l'enseignement supérieur ne se fait pas sur les notes du bac mais sur le contrôle continue et les notes aux épreuves anticipées, par contre le bac est souvent un sésame indispensable pour intégrer ces écoles après coup.

Coronavirus : le bac 2020 maintenu ? Coronavirus : le bac 2020 maintenu ? Coronavirus : le bac 2020 maintenu ? Coronavirus : le bac 2020 maintenu ? Le bac 2020 en contrôle continu : comment est calculée la note finale ?
Le Bac 2020 sera tout particulier cette année. Si les étudiants obtiennent bien un diplôme en fin d'année, de nouvelles modalités sont mise en place étant donné la crise sanitaire actuelle de coronavirus. Jean-Michel Blanquer, a annoncé que le Bac 2020 sera en contrôle continu avec maintien d'épreuve pour le bac de français en première. Découvrez les modalités mises en place et les informations sur le calcul de la note finale.

Brevet 2020 : le calendrier et les dates des épreuvesBrevet 2020 : le calendrier et les dates des épreuvesBrevet 2020 : le calendrier et les dates des épreuvesBrevet 2020 : le calendrier et les dates des épreuves Coronavirus : le brevet 2020 se fera en contrôle continu
Face à cette épidémie de coronavirus, le ministère de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer annonce que le brevet des collèges 2020 sera évalué en contrôle continu lors de son allocution ce vendredi 3 avril 2020.

Dans son allocution du 3 avril 2020, le Ministre de l'Education Nationale et Jeunesse a donc annoncé qu'il espérait une reprise des cours d'ici la fin du mois de juin. "L'un des scénario possible est le retour ou début du mois de mai mais ce n'est qu'une des hypothèses possibles."

Il a également précisé que, compte tenu de la situation sanitaire, il ne serait pas possible d'organiser les examens tels que nous avons l'habitude de le faire : "Nous devons tenir compte de l'ensemble des incertitudes et des évolutions sanitaires. Comme l'a dit le Premier Ministre, il n'est pas possible de passer les examens dans les conditions que nous connaissions habituellement."

Les mesures annoncées répondent à trois objectifs principaux : 

  • "Ne pas léser les élèves"
  • "Garantir la qualité et l'équité du baccalauréat"
  • "S'assurer qu'il y ait le maximum de semaines de cours notamment au mois de juin".

Blanquer annonce donc que, si la reprise des cours peut se faire d'ici là, durant tout le mois de juin et jusqu'au 4 juillet, les étudiants auront des cours pour rattraper le retard qui aurait pu s'accumuler durant le confinement au lieu de passer des examens écrits. "Si les conditions sanitaires le permettent, tous les élèves auront donc cours jusqu’au 4 juillet cette année afin de minimiser au maximum les retards d’apprentissages pris durant cette période."

En conséquence de quoi, le baccalauréat et le brevet des collèges seront évalués en contrôle continue uniquement en se basant sur les notes obtenues lors des 3 trimestres de l'année scolaire, à l'exception de celles obtenues durant le confinement. En précisant que "Le contrôle continu est un schéma qui existe dans de nombreux pays".

Le Ministre à également annoncé la mise en place d'un "Jury d’harmonisation qui va regarder la motivation et le travail accompli par l’élève" pour créer un «système de bienveillance mais aussi un système qui incite au travail». Il également que les coefficients des disciplines de chaque filière restent identiques et que les mentions sont maintenues.

Pour les élèves qui n'auraient pas obtenu la moyenne en contrôle continu, "nous gardons le principe de l'oral du rattrapage au début de mois de juillet". Les candidats ayant obtenu entre 8 et 9,9 pourront passer des oraux de rattrapage dans les conditions actuelles. Les candidats n’ayant pas obtenu leur baccalauréat en juin pourront se présenter à la session de septembre tout comme les candidats libres.

Pour les élèves qui n'auraient pas encore rempli leurs voeux concernant la poursuite de leur scolarité sur Parcoursup, il y a une bienveillance mise en place. Les élèves en question sont contactés par leurs professeurs principaux qui essayent de les aiguiller dans leur choix et ils ont encore une semaine pour déposer leur dossier.

Les réponses aux questions posées :

Lycée :

  • Si on est inscrit à une option pour laquelle on a suivi des cours et on obtient une note, cette note est prise en compte pour le bac. Concernant les candidats libres, le fait d'avoir pris une option peut être pris en compte dans le cadre de l'assiduité.
  • Si on a été beaucoup absent pour des raisons de santé avant l'épidémie, il y a le jury de rattrapage pour tous les élèves ayant une note finale comprise entre 8 et 10, il y a également des cours de soutien proposés et enfin il y a la possibilité de se représenter à la session de septembre.
  • Les enfants inscrits dans des établissements hors contrat (à partir du moment où il y a un livret scolaire) passeront devant le jury au moins de juin comme tous les autres.
  • En première il y a 3 enseignements de spécialité à choisir en fin de seconde. Malgré le confinement, il doit y avoir un dialogue (par mail ou par téléphone) avec les professeurs principaux qui ont aussi pour mission d'aider les étudiants à faire ces choix. Il y a également des conseils sur le site de l'ONISEP. Le premier des conseils à donner est de "choisir des options qui vous plaisent".

Collège :

  • Il est difficile à ce stade de parler de manière très précise du déconfinement. Concernant les écoles, les collèges et les lycées, il faudra déjà compter un ou plusieurs jours entre le moment où les établissements pourront réouvrir et le moment où ils accueilleront les élèves. Après il est probable que le déconfinement se fasse de manière progressive par régions ou par catégories de personnes.
  • Pour le brevet des collèges, il y a aura un jury qui déterminera les éventuelles mentions.
  • Concernant l'assiduité durant le confinement, pour les classes à examen (3ème, 1ère et Terminale) on a précisé que la note n'était pas inclue parce qu'on ne voulait pas exclure les élèves qui n'auraient pas eu accès à l'enseignement à distance dans les premiers jours du confinement. Concernant les autres classes, les enseignants sont parfaitement libres, pour les classes qui ne sont pas des classes à examen, d'attribuer une note d'assiduité sur cette période.

Maternelle - Primaire :

  • Il y a de nombreuses ressources (Eduscol, Nation apprenante) pour permettre aux enfants et aux familles de continuer d'apprendre durant le confinement. De plus le gouvernement propose des modules de soutien scolaire durant le mois d'aout et Jean Michel Blanquer espère que le mois de juin pourra être intégralement utiliser à rattraper les retards et combler les inégalités.

Pour finir, Jean Michel Blanquer précise qu'il n'y aura pas de report des vacances d'été. Il va organiser pendant les vacances des évènements qui permettent aux enfants de s'épanouir et de s'instruire en même temps comme par exemple la mise en places de colonies de vacances éducatives pour compenser certains écarts qui auraient pu se poser durant la période de confinement.

Sachez également que le Ministre de l'Education Nationale répond à vos questions chaque vendredi. Vous pouvez le contacter par mail

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche