Confinement prolongé des personnes âgées : Macron en appelle à la "responsabilité individuelle"

Par Manon C., Caroline J., Laurent P. · Publié le 18 avril 2020 à 09h38 · Mis à jour le 18 avril 2020 à 09h41
Dans son allocution du 13 avril 2020, le chef de l'Etat Emmanuel Macron a suggéré aux personnes âgées mais aussi aux personnes les plus vulnérables et à celles souffrant de maladies chroniques, de rester confinées à la maison même après le 11 mai, date du déconfinement en France. Mais ce confinement prolongé ne sera pas obligatoire, d'après le chef de l'Etat, qui en appelle à la "responsabilité individuelle".

Combien de temps durera le confinement ? Comment se déroulera le déconfinement ? Pour le moment, ces questions restent encore en suspend, même si l'OMS recommande un déconfinement progressif pour éviter une deuxième vague.

En France, on sait déjà que le confinement est prolongé jusqu'au 11 mai prochain, depuis l'allocution du 13 avril du Président de la République, Emmanuel Macron. 

Lors de cette même allocution, le chef de l'Etat a invité les personnes âgées mais aussi les personnes les plus vulnérables et celles souffrant de maladies chroniques à rester confinées à la maison, même après le 11 mai. Mais à partir de quelle âge est-on considéré comme "personne âgée" et contraint au confinement plus longtemps que les autres ? Pour le moment, le gouvernement ne s'est pas encore prononcé. Un plan "d'ici à quinze jours" doit être présenté, comme l'expliquait Emmanuel Macron lors de son allocution, devant inclure "les détails d'organisation de la vie quotidienne" des Français.

Cet âge, le Haut Conseil de Santé Publique l'a pourtant déjà défini dans une note datant du 30 mars dernier : "la population des personnes âgées de plus de 70 ans constitue le public le plus vulnérable à l’épidémie de Covid-19" peut-on d'ailleurs y lire. Les autorités sanitaires, elles, sont plus précises en expliquant à nos confrères de FrancetvInfo que "les patients entre 50 ans et 70 ans doivent être surveillés de façon plus rapprochée". Il faudra attendre les détails du gouvernement, avec un âge fixé officiellement, pour y voir plus clair.

Dans un communiqué du 17 avril 2020, l'Elysée indique que le Président de la République Emmanuel Macron a souhaité éclaircir cette annonce du déconfinement progressif pour les personnages âgées, après avoir vu "monter le débat sur la situation de nos aînés." 

Le chef de l'Etat "ne souhaite pas de discrimination" des personnes âgées; il "en appellera à la responsabilité individuelle" de chacun. Le confinement des personnes âgées passé le 11 mai ne sera donc pas une obligation, mais plutôt un bon conseil à appliquer pour éviter tout risque de contamination parmi la population vulnérable.  

Concernant la prolongation effective du confinement pour les personnes âgées, cette décision va également dans le sens des propos de la Présidente de la Commission Européenne, qui s'était exprimée dans les colonnes du journal allemand Bild le 12 avril. Ursula von der Leyen a évoqué la question du confinement pour les personnes âgées en Europe et a appelé à limiter au maximum les contacts avec ces derniers.

"Sans vaccin il faut limiter autant que possible les contacts des seniors". La Présidente de la Commission Européenne estime qu’il faudra respecter le confinement des personnes âgées tant qu’un vaccin ne sera pas mis au point.

Pour le moment, plusieurs essais cliniques sont menés pour tenter de trouver un vaccin efficace contre le covid-19. A ce sujet, Ursula von der Leyen estime qu’un vaccin ne sera pas développé avant la fin de l’année.

"Les enfants et les jeunes jouiront plus tôt de davantage de liberté de mouvement que les personnes âgées et celles avec des antécédents médicaux", a-t-elle expliqué avant de confier "espérer" le développement d'un vaccin par un laboratoire européen "vers la fin de l'année".

"Je sais que c'est difficile et que l'isolement pèse mais c'est une question de vie ou de mort, nous devons rester disciplinés et patients", a tenu à préciser Ursula von der Leyen. "Pour qu'on puisse ensuite rapidement vacciner nous sommes déjà en discussion avec des fabricants sur des capacités de production mondiales", a ajouté la Présidente de la Commission Européenne.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche