Coronavirus : les Français doivent éviter les vacances à l'étranger selon Élisabeth Borne

Par Rizhlaine F., Laurent P. · Publié le 25 mai 2020 à 18h37 · Mis à jour le 25 mai 2020 à 21h05
Malgré le coronavirus, les Français pourront-ils partir en vacances à l'étranger cet été ? Selon Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique, il serait préférable de rester en France et "commencer à réserver ses vacances pour les mois de juillet et d'août".

Malgré l'épidémie de coronavirus, le 11 mai 2020 marquait le début d'un déconfinement très progressif en France. Pour la suite on s'interroge toujours. Quand pourrons-nous de nouveau partir en vacances ? À quand la réouverture des frontières ? Et surtout, sommes-nous prêts à voyager à nouveau suite à l'épidémie de Covid-19 ? 

Des questions épineuses qui n'ont pour le moment pas toujours de réponses, même si certains pays européens comme l'Espagnela Grèce ou l'Italie ont dores et déjà annoncé ouvrir leurs frontières aux étrangers pour relancer le tourisme et l'économie. Des vacances à l'étranger que la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, ne recommande en aucun cas aux Français : "Les frontières avec l'espace hors Schengen restent très contrôlées. On n'invite absolument pas les Français à envisager des vacances à l'étranger" a-t-elle ainsi expliqué chez nos confrères de France Inter, tout en expliquant, au sujet de l'Espagne sur laquelle elle était interrogée, qu'elle ne conseillait pas "aux Français de réserver des vacances en Espagne aujourd'hui".

Des vacances 100% françaises pour lesquelles la ministre a appelé à "commencer à réserver", en particulier "pour les mois de juillet et d'août". Et d'expliquer que "pour le mois de juin, on précisera les choses dans le courant de la semaine". A la question de savoir si nous sommes prêts à voyager à nouveau, c'est en revanche du côté l'enquête réalisée par Algofly.fr qu'il faut jeter un oeil.

Selon celle-ci, deux français sur trois seraient inquiets à l'idée de voyager à l'étranger pour leurs prochaines vacances. 41,5% des interrogés prévoient de passer leurs prochaines vacances en France, 10,1% ont l'intention de rester chez eux et 34,2% seraient prêts à franchir les frontières françaises. Pour 15,7% ce serait à destination de pays Européens et 18,5% auraient pour objectif des destinations plus lointaines.

Mais ce n'est pas pour autant que les projets de voyages sont abandonnés, au contraire on prendrait davantage d'avance. Selon Algofly.fr*, en avril 2019, 16,39% des voyageurs seulement prévoyaient des séjours à l'étranger plus de 6 mois à l'avance. Désormais, ils seraient 51,16% à le faire. 

Et après plusieurs semaines de confinement et suite à des projets de vacances compromis par l'épidémie de coronavirus, qu'en sera-t-il du budget alloué pour les prochains séjours ? Pour 30,7% des français, il serait inférieur à d'habitude : 15,2% en raison d'une santé financière difficile, 15,5% en raison d'une réorientation des dépenses. Enfin, seulement  5,8% des sondés auraient prévu un budget supérieur pour leurs prochaines vacances.

Et vous, comment envisagez-vous vos prochains séjours ? 

* Selon la répartition des volumes de recherches effectuées sur Algofly.fr en avril 2019 et avril 2020 pour des séjours à l’étranger   

Sondage réalisé en ligne par Algofly.fr du 1er au 4 mai 2020 - 2 383 répondants

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche