Coronavirus : les cérémonies du 8 mai sans public en France

Par Elodie D. · Publié le 7 mai 2020 à 21h54 · Mis à jour le 7 mai 2020 à 21h59
Le coronavirus chamboule aussi les cérémonies officielles. Alors que le 8 mai 2020, la France commémore la victoire du 8 mai 1945, cette année, les dépôts de gerbe se feront sans public, avec des cérémonies très restreintes et surtout, respectant les gestes barrières et notamment la distanciation sociale !

Ce vendredi 8 mai 2020, jour férié, nous célébrons le 75e anniversaire de la victoire de la Seconde Guerre Mondiale. Alors que chaque année, une grande cérémonie de commémoration a lieu à Paris, et de toutes les villes de France, avec dépôt de gerbes de fleurs et orchestre, pour la première fois, les cérémonies se feront "à minima" à cause du coronavirus.

A Paris donc, les commémorations de la victoire du 8 mai 1945 se feront cette année sans public, avec des dépôts de gerbes par les préfets et élus, le temps d'une cérémonie "très restreinte" présidée par le Président de la République. Seule façon d'y assister, regarder la télévision, de 10h45 à 11h30.

Emmanuel Macron, sera donc seulement entouré d'une vingtaine de personnes, contre des centaines de personnes assises dans des tribunes autour de l'Arc de Triomphe en temps normal. A ses côtés, vendredi matin, ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy et François Hollande, des présidents des deux assemblées Gérard Larcher et Richard Ferrand, du Premier ministre, Edouard Philippe, de la ministre des Armées, Florence Parly, de la secrétaire d'Etat, Geneviève Darrieussecq, ainsi que de la maire de Paris, Anne Hidalgo, des chefs militaires et des représentants des anciens combattants, résistants et déportés.

Au programme, un dépôt de gerbe devant la statue du général de Gaulle, (située à proximité du Grand Palais et du Palais de l'Elysée) à 10h45, puis, la remontée des Champs-Elysées, avant la cérémonie solennelle sous l'Arc de triomphe pour le ravivage de la flamme du Soldat inconnu.

Le gouvernement prévient déjà : la cérémonie a été «adaptée pour respecter les mesures sanitaires»,  et les responsables présents ne porteront pas nécessairement de masque, qui n'est pas rendu obligatoire en vue du déconfinement du 11 mai.

Ce protocole devrait être respecté dans toutes les villes. Dès le 20 avril, le ministère des Armées a donné des instructions précises pour les maires. On peut y lire : "Dans les communes, les maires pourront organiser, en format très restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation, un dépôt de gerbe au monument aux morts, sans public".

Si la cérémonie vous est interdite d'accès, rien ne vous interdit de vous recueillir dans les jours à venir sur les nombreux monuments aux morts et à y déposer des fleurs.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche