Déconfinement en île-de-France : des voies réservées au covoiturage sur les autoroutes A1 et A6A

Par Caroline J. · Publié le 11 mai 2020 à 12h22 · Mis à jour le 11 mai 2020 à 12h23
Pour limiter le retour à l’usage individuel de la voiture avec le déconfinement, le ministère de la Transition écologique et solidaire indique que les véhicules de covoiturage peuvent temporairement rouler, à partir du 11 mai, sur les voies réservées habituellement aux transports en commun et aux taxis, situées sur les autoroutes A1 et A6A.

Deux voies réservées dès le 11 mai au covoiturage en île-de-France : c’est l’annonce de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, et du secrétaire d’Etat chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari, afin de « fluidifier le trafic et faciliter ce mode de mobilité ».

Depuis le lundi 11 mai, les usagers du covoiturage peuvent donc temporairement emprunter ces deux voies situées sur l’A1 et l’A6A, habituellement réservées aux transports en commun et aux taxis.

Parce que la « reprise progressive du trafic routier dans les agglomérations pourrait s’accompagner d’un phénomène de report vers un usage individuel de la voiture au quotidien, de nature à saturer rapidement les axes routiers », le ministère de la Transition écologique et solidaire invite donc les franciliens à se tourner vers la pratique du covoiturage, dans le respect, bien sûr, des règles sanitaires.

« J’invite les franciliens qui sont dans la nécessité de se déplacer et de se rendre au travail à pratiquer le covoiturage s’ils ne peuvent prendre les transports en commun, dès ce lundi 11 mai. Afin de faciliter cette pratique, deux voies réservées au covoiturage seront ouvertes sur l’A1 et l’A6A, deux axes souvent chargés de l’Ile-de-France » a ainsi déclaré Jean-Baptiste Djebbari.

Attention toutefois, en raison de la crise sanitaire, le covoiturage doit respecter plusieurs obligations sanitaires, comme le port d’un masque couvrant le nez et la bouche pour le conducteur et les passagers. Autre mesure ? Aucun passager n’est autorisé à s’asseoir à côté du conducteur. Enfin, un seul passager est admis dans le véhicule. Veillez également à bien aérer régulièrement la voiture sans oublier de la désinfecter correctement avant chaque trajet.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche