Déconfinement : le Parvis du Sacré-Coeur évacué ce mardi soir

Par Elodie D. · Publié le 12 mai 2020 à 21h11 · Mis à jour le 13 mai 2020 à 12h17
Au 2e jour de déconfinement, ce mardi 12 mai, le Parvis du Sacré-Coeur a été évacué par les forces de l'ordre. Pour Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'État chargé des Transports, "il faut à la fois de la confiance, de la pédagogie et du contrôle".

Le message de Christophe Castaner au premier jour du déconfinement n'est, semble-t-il, pas passé. Hier soir, le ministre de l'Intérieur a demandé un arrêté interdisant la consommation d’alcool le long du canal Saint-Martin et des voies sur berges, à la suite de plusieurs réunions autour de ces points d'eau. Aujourd'hui, c'est sur le Parvis du Sacré-Coeur que des parisiens se sont retrouvés malgré le risque de coronavirus, et ont été sommés de se disperser par les forces de l'ordre.

Alors que les parcs et les jardins sont encore interdits d'accès, il faut croire que les parisiens ont envie de prendre l'air par tous les moyens. Si la réunion de plus de 10 personnes dans l'espace public est interdite, le préfet de Police a tous les droits pour aller plus loin et procéder à de nouveaux arrêtés.

Dans la journée, Anne Hidalgo réitérait sa demande d'ouverture des parcs afin d'offrir des lieux de promenade aux parisiens, ce qui lui a été formellement interdit par le ministre de la Santé en personne.

Pour Olivier Véran, la raison est simple : "ça peut être extrêmement tentant par le soleil que nous avons aujourd'hui que les gens se regroupent trop, s'amassent trop et ne respectent pas les groupes de 10 et qu'ils ne puissent pas respecter les conditions des gestes barrières".

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche