Facebook utilise l'intelligence artificielle pour reconnaître les produits sur une photo

Par Alexandre G. · Publié le 20 mai 2020 à 18h14 · Mis à jour le 20 mai 2020 à 18h14
Le réseau social le plus populaire au monde annonce ce mardi 19 mai avoir développé une intelligence artificielle qui peut détecter tous les objets présents sur une photo, qu'il s'agisse d'une moto ou d'un slip. Facebook souhaiterait déployer dans les prochains mois sa nouvelle solution shopping directement sur sa Marketplace.

Facebook avance un nouveau pion dans la guerre du e-commerce. Après avoir officialisé le rachat de Giphy, le géant américain des réseaux sociaux présente ce mardi 19 mai un outil vraiment doué : GrokNet, ou un outil d'intelligence artificielle, appliqué à une photo. A partir de n'importe quel cliché, cette technologie permet de détecter l'ensemble des produits qui se trouvent dessus, pour ensuite fabriquer les mots-clés pertinents. Aujourd'hui, l'outil offre la possibilité aux utilisateurs d'analyser un objet mis en vente sur sa plateforme de vente, sans que ces derniers n'aient à lever le petit doigt. Pratique non ? 

Sauf que ce n'est pas vraiment une nouveauté. La vraie valeur ajoutée de GorkNet, c'est qu'il a pu s'entraîner autant qu'il le souhaitait sur les 100 millions de photos présentes sur la Marketplace de Facebook. Un apprentissage complet à toute berzingue, qui n'empêche pas les autres acteurs importants du e-commerce d'attaquer le même marché : celui de la reconnaissance des objets dans le but de proposer des produits à acheter aux utilisateurs. L'autre géant Amazon, leader du secteur, ou encore des marques de vêtements comme Asos, utilise déjà ce type de procéder. 

Bon, prenons un exemple concret pour voir comment ça se passe. Sur la plateforme de shopping, on transmet une ou plusieurs photos. En fonction de ces photos, l'intelligence artificielle va détecter les différents objets présents, mais aussi leur marque, leur taille, pour ensuite proposer aux utilisateurs les sites qui vendent ce produit. Une sorte de Shazam des objets, qui nous facilite l'expérience utilisateur. 

Dans le même temps, Facebook a précisé que son outil de reconnaissance 3D serait lui aussi amélioré. Et pour aider les commerçants pendant la crise du coronavirus, l'entreprise de Mark Zuckerberg a présenté Shops, qui permet d'utiliser les service de sa marketplace gratuitement, afin de rediriger les utilisateurs vers leur échoppe. Vous ne savez pas à quoi ça ressemble ? C'est déjà le cas sur Instagram, avec la publicité automatique. La plateforme ne sera pas définitivement prête avant plusieurs semaines, au moins. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche