Coronavirus : Dépistage gratuit sans rendez-vous à Clichy-sous-Bois ce vendredi 22 mai

Par Alexandre G. · Publié le 22 mai 2020 à 15h00 · Mis à jour le 22 mai 2020 à 15h00
Alors que le déconfinement est déjà bien entamé, l'Agence Régionale de Santé de Seine-Saint-Denis propose aux habitants de Clichy-sous-Bois une opération de dépistage, gratuit et sans rendez-vous. Rendez-vous ce vendredi 22 mai, de 10 à 18h, à l'angle de l'allée Maurice Audin et de l'allée Frédéric Ladrette.

Face au coronavirus, mieux vaut être testé. Tandis que le début du déconfinement redonne le goût de l'extérieur aux Franciliens, le gouvernement recommande vivement de se faire tester afin éviter une deuxième vague. Pour aller encore plus vite vers ceux qui en ont le plus besoin, l'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France, en partenariat avec les différentes autorités locales et les Hôpitaux de Paris, propose un dépistage gratuit et sans rendez-vous de grande ampleur à Clichy-sous-Bois, pendant toute la journée du vendredi 22 mai 2020 de 10h à 18h. La tente des soignants est installée à l'angle des allées Maurice Audin et Frédéric Ladrette, en face de La Poste centrale. 

En Seine-Saint-Denis, département particulièrement touché par l'épidémie de Covid-19, des centres de dépistage ont déjà ouvert leurs portes depuis le 11 mai, date officielle du début du déconfinement. Aussi, pour prévenir la propagation dans des zones souvent vulnérables au virus, la mairie de Clichy-sous-Bois, en accord avec l'ARS et avec l'aide de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, a décidé de mettre en place cette opération. L'objectif ? Détecter les nouveaux cas contaminés, forcément, mais surtout rendre accessibles aux habitants de la commune la consultation auprès d'un médecin et la possibilité de tester si l'on est positif ou négatif au Covid-19

Comme le souligne Aurélien Rousseau, le directeur de l'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France dans son tweet, il s'agit avant tout "d'aller vers ceux qui en ont besoin", sans attendre que la maladie se propage, dans des territoires qui souffrent d'autant plus de l'insalubrité et du mal-logement en période de pandémie. 

Boostez cet article en 1 clic
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche