Coronavirus : 47 personnalités se mobilisent pour soutenir les associations de protection animale

Par Caroline J. · Publié le 27 mai 2020 à 11h32 · Mis à jour le 27 mai 2020 à 11h33
Elles sont 47. 47 personnalités à avoir signé une tribune pour soutenir les associations de protection animale, durement touchées par la crise sanitaire. Michel Drucker, Anny Duperey ou encore François Cluzet en appellent au chef de l’État pour débloquer un fonds d'urgence et ainsi venir en aide à ces associations et aux refuges.

Lors du confinement, le ministère de l'Intérieur avait mis en place une dérogation permettant aux Français, qui souhaitaient adopter des animaux, de se déplacer dans les refuges débordés. Une semaine après le déconfinement, la SPA a fait état d’un bilan très positif de ce dispositif exceptionnel, avec 977 adoptions réalisées et plus de 26 000 candidatures reçues via des formulaires complétés sur son site internet.

Mais aujourd’hui, les refuges et les associations de protection animale sont fortement fragilisés en raison de la crise sanitaire.
Pour leur venir en aide, 47 personnalités, issues du monde de la musique, du cinéma ou encore de la télévision, ont signé une tribune.

Toutes et tous réclament le déblocage d’un fonds d'urgence. De Michel Drucker à François Cluzet en passant par Arielle Dombasle, Eddy Mitchell, Liane Foly ou encore Anny Duperey... Ces artistes se mobilisent et expriment leur soutien aux démarches de trois associations de protection animale, à savoir Ethics For Animals, One Voice, L’Arche des Associations, et le Collectif Chats 100 % Stérilisation Obligatoire. "L'État s'est désengagé depuis des années de ce qui est pourtant une mission d'intérêt général de grande ampleur souvent difficile et ingrate à accomplir", expliquent les signataires dans cette tribune. 

Comme le souligne cette tribune, le « gouvernement a accordé une aide de 19 millions d’euros aux zoos, aux cirques avec animaux et aux centres équestres. […] Malheureusement, les associations de protection animale n’ont pas bénéficié de telles aides et attendent toujours un signe de votre gouvernement alors qu’elles accomplissent leur mission dans des conditions rendues encore plus difficiles dans le contexte sanitaire et économique actuel ».

Depuis 2010, 3 218 associations de protection animale ont été répertoriées en France. Aujourd’hui, ce sont autant d’associations qui se retrouvent fragilisées en raison de la crise du Covid-19. « Les associations de protection animale sont à bout de souffle. Elles sont endettées, exsangues, leurs responsables nous crient leur désespoir alors que le nombre de Français à les solliciter croît de façon impressionnante démontrant s’il en était besoin, l’importance de leurs actions » poursuivent les signataires dans cette lettre ouverte adressée au chef de l’État Emmanuel Macron, ainsi qu’à trois ministres, ceux de l’Économie et des Finances, de l’Action et des Comptes Publics, et de l’Agriculture.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche