Oliver Véran confirme la création de la cinquième branche de la sécurité

Par Rizhlaine F. · Publié le 27 mai 2020 à 16h40 · Mis à jour le 27 mai 2020 à 16h40
Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé s'est exprimé ce mercredi 27 mai 2020 à l'issue du conseil des ministres. Il annonce ainsi la création de la cinquième branche de la sécurité sociale qui concerne la perte d'autonomie.

En France, la crise du coronavirus a placé sous le feu des projecteurs les problèmes rencontrés au sein du système de santé français. Dans les hôpitaux, le manque de matériel et d'effectifs a compliqué la tâche pour le personnel soignant qui s'est retrouvé en première ligne face à l'épidémie. La mise en lumière de la situation au sein des centres hospitaliers mais aussi des Ehpad ont amené le gouvernement à se pencher sur des réformes et une revalorisation des salaires dans le cadre du Ségur de la Santé

La crise sanitaire a également mis en lumière la condition des individus en perte d'autonomie à l'instar des personnes âgées et des personnes en situation d'handicap dont certaines se sont retrouvées particulièrement isolées et vulnérables en ce contexte d'épidémie de coronavirus, notamment pendant le confinement.

"Je pense que c'est un jour important pour l'Histoire de notre Sécurité Sociale en concrétisant enfin une nouvelle, une grande, une belle ambition sociale" : ce mercredi 27 mai 2020, à l'issue du conseil des ministres, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé confirme la création d'une cinquième branche de la sécurité sociale liée à la perte d'autonomie. À cette occasion il rappelle qu'il s'agissait là d'une réforme dont la mise en place avait souvent été annoncée au cours des dix dernières années sans suite. "C'est une réforme je vous le dis majeure à la portée sociale considérable qui est extrêmement attendue par les acteurs du monde du médico-social et par les personnes en situation de handicap, les personnes en situation de dépendance."

Pour rappel, les quatre branches de la sécurité sociale sont la branche maladie qui prend en charge les consultations médicales les frais d'hospitalisations ainsi que le remboursement des médicaments, la branche vieillesse qui concerne les pensions de retraite et de veuvage, la branche professionnelle liée aux maladies et accidents de travail, ainsi que la branche famille à laquelle sont liées des aides telles que le RSA ou les APL. 

Olivier Véran précise que la création de cette cinquième branche implique la formation de personnel compétent, de renforcer la bien traitance au sein des établissements, de renforcer les effectifs ainsi que de permettre une meilleure valorisation de ces métiers avant d'ajouter que la suite de la mise en place de ce projet de loi est désormais entre les mains des parlementaires. 

 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche