Coronavirus : le Jour du dépassement de la Terre retardé de trois semaines

Par Rizhlaine F. · Publié le 5 juin 2020 à 15h27 · Mis à jour le 5 juin 2020 à 15h27
Chaque année, le jour du dépassement de la Terre marque la date à laquelle l'humanité a consommé plus de ressources que la planète ne peut produire en un an. Cette année, l'épidémie de coronavirus aura permis de faire reculer cette dette écologique de trois semaines par rapport à l'an passé. Une première depuis 2005.

Aux quatre coins du monde, l'impact du coronavirus a également pu être constaté sur l'environnement. La crise sanitaire a entrainé un ralentissement brusque de l'activité dans le monde notamment avec la mesure de confinement qui a été appliquée sur près de la moitié de la population mondiale. Dans des villes habituellement polluées comme à Paris la qualité de l'air s'est améliorée de manière significative tandis qu'à Venise l'eau des canaux est devenue plus claire. 

Chaque année, le jour du dépassement de la Terre présente un indicateur largement suivi sur la consommation des ressources de la planète. Calculé par Global Footprint Network, il indique la date à partir de laquelle l'humanité consomme plus que ce que la Terre ne peut produire en un an. Depuis les années 70, la consommation de l'humanité entraine un déficit des ressources et en 2019, il nous aurait fallut presque deux planètes pour couvrir notre dette écologique. 

Mais l'épidémie de coronavirus aura entrainé un grand changement cette année. Si depuis plus de 20 ans nous consommons plus que 1,5 planète par an, en 2020 le jour du dépassement se voit retardé de 24 jours. Selon Global Footprint Network il devrait donc tomber le 22 août 2020 alors que l'an passé ce fut le 29 juillet 2019

Notre dette écologique sur l'année aurait ainsi reculé de trois semaines pour atteindre un niveau similaire à celui de 2005. Cependant ce chiffre représente tout de même une consommation équivalent à 1,6 fois la planète Terre. La suite du scénario pourrait s'écrire différemment selon la manière dont le monde reprend son activité ainsi que les politiques menées. Le One Planet Summit qui devrait se tenir à Marseille en janvier 2021 devrait être notamment suivi de près. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche