Action Logement : une aide de 150 euros versée aux chômeurs ou salariés en difficulté

Par Alexandre G. · Publié le 11 juin 2020 à 18h53 · Mis à jour le 11 juin 2020 à 18h53
Julien Denomandie annonce ce jeudi 11 juin que l'organisme Action Logement va verser une compensation d'un montant de 150 euros aux salariés, chômeurs et occupants de HLM pour leur permettre de survivre à la crise économique due à l'épidémie de coronavirus.

Action Logement vole au secours des locataires et propriétaires en difficulté. Ce jeudi 11 juin, le ministre du Logement Julien Denormandie et Action Logement, l'organisme d'utilité sociale géré par les entreprises, annoncent qu'une aide de 150 euros sera versée aux salariés et chômeurs qui ont des difficultés à payer leur loyer. Cette aide se destine également pour celles et ceux qui peinent à rembourser leur emprunt immobilier. 

Aussi, l'organisme Action Logement précise dans un communiqué qu'il s'agit "d'une aide forfaitaire d'un montant de 150 euros, mensuelle pendant une durée maximum de 2 mois". Le ministère du Logement souligne que les aides restent non cumulables et se limiteront à une par foyer. Au total, la structure administrée par les entreprises et les représentants syndicaux alloue 100 millions d'euros sur cette opération, qui concernera en priorité les habitants de HLM, locataires dans les privé et les propriétaires en train de rembourser leurs prêts. 

Par ailleurs, on rappelle qu'Action Logement avait déjà mis la main à la poche en 2019, lors de l'annonce du plan de 9 milliards d'euros en faveur des sans-abris et du logement en France. Cette fois, c'est pour répondre à la crise économique engendrée par l'épidémie de coronavirus que l'entité sort le chéquier.

Pour en bénéficier, il faut être soit salarié du privé, soit chômeur, mais elle sera limitée aux personnes avec un revenu mensuel inférieur à un smic et demi. Autre condition pour les salariés, justifier d'avoir perdu au moins 15% de ses revenus en raison des mesures de confinement instaurées depuis le 14 mars en France, en réponse à l'épidémie de coronavirus.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche