Covid: en Algérie, reprise des liaisons aériennes en juin, les frontières terrestres restent fermées

Par Caroline J. · Publié le 19 mai 2021 à 09h32 · Mis à jour le 19 mai 2021 à 09h32
Après plus d’un an de fermeture en raison de la pandémie de Covid-19, les frontières aériennes de l'Algérie vont rouvrir à partir du 1er juin 2021. Mais attention, cette réouverture des frontières algériennes va se faire de façon progressive, avec pour débuter "un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d'Alger, de Constantine et d'Oran". En revanche, le pays maintient ses frontières terrestres fermées.

Alors que de nombreux Français espèrent pouvoir voyager ailleurs qu'en Europe cet été, l’Algérie a annoncé dimanche soir une réouverture partielle de ses frontières à compter du 1er juin. "Après la présentation des recommandations (...), le Conseil des ministres a approuvé des propositions en faveur d'une ouverture partielle des frontières terrestres et aériennes algériennes dès début juin", précise le communiqué de la présidence, alors que les frontières de l’Algérie sont fermées depuis le 17 mars 2020 en raison de la crise sanitaire liée au Coronavirus.

Mais cette réouverture des frontières algériennes annoncée dès le 1er juin 2021 va se faire de façon progressive avec "un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d'Alger, de Constantine et d'Oran". Bien sûr, cette réouverture se fera également dans le "strict respect" des mesures préventives mises en place contre le Covid-19. Par ailleurs, "les personnes entrant en Algérie, ressortissants ou étrangers, devront présenter, à leur arrivée, un test PCR de moins de 36 heures, et se soumettre à des tests que nous estimons fiables", a précisé le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid. Les sujets négatifs seront autorisés à entrer et seront informés des recommandations et consignes à suivre. Les sujets positifs seront, quant à eux, soumis à un confinement de 10 jours." a-t-il ajouté.

Contrairement à la France qui a décidé de rendre gratuits les tests PCR pour les touristes étrangers cet été, les frais de dépistage imposé à l'arrivée en Algérie et ceux liés à un éventuel confinement en cas de test positif seront à la charge des voyageurs. Concernant les touristes en provenance de pays où les variants du Covid-19 circulent de façon très active, ils "seront soumis à d'autres examens", a déclaré le ministre, sans préciser lesquels.

En revanche, selon le Haut conseil de sécurité algérien, les frontières terrestres de l’Algérie resteront fermées

Aujourd’hui, on rappelle que l'Algérie recense 200 nouveaux cas de Covid-19 par jour, selon les chiffres officiels. D’après le ministère de la Santé, le pays enregistre quelque 3 375 décès depuis le début de l’épidémie.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche