Coronavirus : les premiers résultats du dépistage massif dans 32 villes en Île-de-France

Par Rizhlaine F. · Publié le 6 août 2020 à 16h57 · Mis à jour le 6 août 2020 à 16h59
Face au coronavirus, les campagnes de dépistage auprès des franciliens s'accélèrent : dans 32 villes d'Île-de-France, 20 millions de franciliens sont invités à se faire tester via des bons transmis par l'assurance maladie afin de détecter de nouveaux clusters. Un mois après, quels sont les premiers résultats de cette opération ?

En Île-de-France, la chasse aux clusters se poursuit et devrait même s'accélérer à travers une campagne de dépistage massive qui est lancée dans 32 villes de la région. Longtemps placée en zone rouge puis en zone orange, l'Île-de-France compte parmi les zones de France ayant été les plus touchées par la crise sanitaire liée au coronavirus. L'identification des foyers de contamination étant une étape cruciale pour prévenir une recrudescence de l'épidémie, les autorités sanitaires sont ainsi à la recherche constante des clusters afin de les maîtriser au plus vite. 

Alors, pour accélérer l'identification de ces clusters dormants, 20 millions de franciliens reçoivent progressivement des courriers de l'assurance maladie les invitant à se faire tester gratuitement. L'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France indique que les 32 villes sélectionnées pour cette campagne de dépistage massive ont été choisies selon trois critères : un taux de positivité et d'incidence supérieurs à la moyenne régionale qui laisseraient suggérer une présence du virus plus élevée et un faible taux de dépistages réalisés par rapport à la population qui indiquerait entre autres un accès limité aux tests.

Alors quelles sont les villes concernées par ce dépistage massif ? En Seine-et-Marne (77) deux communes : Melun et Montereau-Fault Yonne. Deux villes sont également concernées en Essonne (91) : Grigny et Évry-Courcouronnes. Même constat dans le Val de Marne (94) avec Villejuif et Limeil-Brévannes.

Dans les Hauts-de-Seine (92), quatre villes font l'objet de cette campagne de tests : Colombes, La Garenne-Colombes, Nanterre et Gennevilliers. Dans les Yvelines (78) ce sont 6 villes : Élancourt, Limay, Mantes-la-Jolie, Mantes-La-Ville, les Mureaux et Trappes.

Quant aux deux départements restants, ils comptabilisent chacun huit villes concernées. En Seine-Saint-Denis (93) ce sont les communes de Gagny, Bobigny, Stains, Bondy, Drancy, Le Bourget, Épinay-sur-Seine et Sevran. Enfin dans le Val d'Oise (95), ce sont les habitants des villes d'Argenteuil, Bezons, Gonesse, Goussainville, Garges-lès-gonesse, Cergy, Sarcelles et Villiers-le-Bel qui sont invités à réaliser ces tests.

Ce dispositif ayant pour but de détecter les clusters dormants il demeure primordial pour le bon fonctionnement de l'opération que les franciliens concernés procèdent à ces dépistages. Un mois plus tard, au 6 août 2020, 26 000 tests ont été réalisés à la suite de l'envoi de bons de la part de l'Assurance Maladie aux franciliens concernés. Ceux-ci affichent un taux de positivité de 1%.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche