Espagne, Italie, Grèce... où peut-on partir en Méditerranée et quelles sont les règles sanitaires ?

Par Caroline J. · Publié le 21 juillet 2020 à 12h28 · Mis à jour le 21 juillet 2020 à 12h34
Envie de partir sur le bassin méditerranéen cet été ? Italie, Espagne, Grèce, Turquie, Malte ou encore pays du Maghreb ? En raison de la crise sanitaire actuelle, certains pays sont encore à ce jour fermés aux touristes étrangers tandis que d’autres imposent des mesures sanitaires strictes. On fait le point sur ces pays du bassin méditerranéen où il est possible ou non de voyager cet été.

Cet été, de nombreux Français ont fait le choix de rester dans l’hexagone pour (re)découvrir les beautés du pays. D’autres ont décidé de traverser les frontières pour rejoindre l’Italie, la Grèce, la Turquie, la Croatie ou encore la Tunisie. Mais, en raison de la circulation encore active du nouveau coronavirus, plusieurs pays du bassin méditerranéen imposent des mesures sanitaires strictes. On fait donc le point sur la situation.

L’Italie

En tant que ressortissants européens, les Français sont autorisés à voyager au pays de la Dolce Vita sans aucune mise en quarantaine. Toutefois, ils doivent, comme pour de nombreux autres pays, remplir un formulaire précisant les motifs du voyage sans oublier de communiquer un numéro de téléphone pour les joindre.

Pour les voyageurs qui comptent se rendre en Sardaigne, sachez qu’il est nécessaire de s’enregistrer en ligne sur la plateforme numérique de la région Sardegna Sicura 48 heures avant le début du voyage. L’accusé de réception sera alors à présenter lors de l’embarquement. Autre mesure mise en place ? Un contrôle de température et un formulaire de recherche à remplir en cas de contamination.

L’Espagne

Très prisée chaque été par les Français, l’Espagne fait face à une hausse du nombre de nouvelles contaminations au Covid-19. Plusieurs villes ont d’ailleurs été reconfinées. Et la France pourrait à nouveau fermer ses frontières avec son pays voisin si la situation sanitaire continuait à se dégrader. Mais pour l’heure, les voyages entre la France et l’Espagne sont toujours autorisés sans aucune mise en quarantaine.

Là encore, il faut toutefois remplir un formulaire de santé publique ou utiliser l’application gratuite Spain Travel Health (SpTH). Une fois rempli, les voyageurs recevront un code QR qu’il faudra présenter en arrivant en Espagne.

Le Portugal

Autre destination très appréciée des Français l’été ? Le Portugal. Pour ce pays du sud de l’Europe, les nouveaux cas de coronavirus se sont aussi multipliés ces derniers jours, notamment dans la région de Lisbonne. À l’heure actuelle, il est toujours possible de se rendre au Portugal par avion, par bateau ou encore par la route. Une fois sur place, il est demandé aux voyageurs de se soumettre à une prise de température et de remplir un formulaire.

Concernant Madère, les mesures sont plus strictes puisqu’un test négatif au Covid-19 réalisé dans les 72 heures avant son embarquement est exigé. Dans le cas où ce test ne peut pas être présenté alors, il sera demandé aux voyageurs de l’effectuer à leur arrivée et de se placer en isolement le temps que les résultats soient connus.

La Grèce

Le pays a rouvert ses frontières le 1er juillet dernier. Les voyageurs de l’Union européenne sont donc autorisés à voyager dans le pays. Ces derniers doivent toutefois renseigner un formulaire de location (Passenger Locator Form, PLF) entre 48h et 24h avant leur arrivée. Pour éviter les risques d’éventuelles contaminations, le pays procède également à des dépistages au Covid-19 aléatoires à l’arrivée. En cas de test positif, il est alors demandé à la personne concernée de procéder à une mise en quatorzaine dans un hôtel désigné par les autorités sanitaires.

Sachez aussi que le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, et est très fortement recommandé dans les espaces fermés.

La Turquie

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères indique que les mesures en vigueur en Turquie continuent d’évoluer. Pour l’heure, les vols internationaux au départ ou à destination de la Turquie ont repris le 11 juin dernier mais de manière progressive et partielle. Le ministère conseille donc aux voyageurs de vérifier le statut des vols auprès de chaque compagnie aérienne concernée, car les vols actuellement disponibles à la réservation sont toujours susceptibles d’être reportés.

Les voyageurs français sont donc autorisés à entrer en Turquie depuis le 11 juin par les frontières terrestres, maritimes et aériennes à l’exception des postes-frontière avec l’Iran.

Une fois sur place, il leur est demandé de se soumettre à un contrôle sanitaire et à un test PCR gratuit en cas de symptômes. Et en cas de test positif au Covid-19, une mise en quatorzaine est alors exigée.

Notez aussi qu’il est obligatoire de respecter la distanciation physique et de porter des masques dans l’espace public notamment à Ankara, Istanbul et Bursa.

La Croatie

Il est tout à fait possible de se rendre en Croatie cet été puisque, depuis le 30 juin, les ressortissants européens peuvent entrer librement dans le pays. Le ministère des Affaires étrangères indique que ces personnes peuvent entrer en Croatie dans les mêmes conditions qu’avant la crise sanitaire, mais toujours sous contrôle épidémiologique et avec l’obligation de se conformer aux recommandations de l’Institut croate de santé publique.

À ce jour, aucune mise en quarantaine n’est mise en place mais, en raison de la recrudescence des cas de Covid-19 dans le pays, les mesures de lutte contre la pandémie sont renforcées depuis le 13 juillet (port du masque obligatoire pour certaines catégories d’employés, les passagers des transports publics et les clients des commerces, encadrement des rassemblements de plus de 100 personnes...).

Enfin, il est conseillé aux voyageurs arrivant en Croatie de renseigner à l’avance le formulaire en ligne mis en place par le ministère de l’intérieur croate

Malte

Là aussi, les voyages sont possibles cet été. Les autorités maltaises ont en effet annoncé la réouverture de l’aéroport international pour les vols directs entre la France et Malte depuis le 1er juillet. Les Français sont aussi exemptés de quarantaine obligatoire.

Toutefois, tout voyageur se rendant à Malte par voie aérienne est tenu de se munir d’un formulaire de déclaration de voyage et d’un formulaire de localisation de passager (disponibles en ligne, uniquement en anglais). Une fois rempli, ce formulaire est à remettre à la compagnie aérienne assurant son vol à destination de Malte.

Sachez aussi qu’une prise de température sera effectuée par les autorités sanitaires maltaises au terminal d’arrivée. 

La Tunisie

Depuis les 27 juin dernier, les voyageurs étrangers sont autorisés à se rendre en Tunisie. Mais en raison du risque de propagation du virus, plusieurs mesures sanitaires ont été mises en place, selon le pays d’origine des voyageurs. Pour l’heure, les voyageurs en provenance de France ne sont soumis à aucune mesure sanitaire particulière à leur arrivée en Tunisie. Le respect des gestes barrières et de la distanciation physique restent cependant obligatoires.

Pour les autres pays, un test PCR négatif, réalisé dans les 72 heures avant le voyage, est à présenter. Une fiche sanitaire est aussi à remplir.

Le Maroc

À l’heure actuelle, les autorités marocaines ont suspendu jusqu’à nouvel ordre les liaisons aériennes et maritimes en provenance et à destination de la France. L'état d’urgence sanitaire a en effet été prolongé jusqu’au 10 août.

Mais depuis le 14 juillet, les autorités ont ouvert leurs frontières pour permettre le retour au Maroc de leurs propres ressortissants et des résidents étrangers résidant au Maroc. Deux tests Covid (PCR et sérologique) datant de moins de 48 heures doivent être présentés à l’enregistrement. Le ministère des Affaire étrangères précise que ces nouvelles mesures ne rétablissent pas les liaisons aériennes et maritimes régulières entre la France et le Maroc, dans les deux sens.

L’Algérie

Pas de vacances possibles en Algérie cet été. Depuis le 17 mars dernier, le pays a décidé de suspendre toutes les liaisons aériennes et maritimes à destination et en provenance de l’Algérie, à l’exception du transport des marchandises.

On rappelle que les frontières à l'intérieur de l'espace Schengen sont rouvertes depuis le 15 juin. Les frontières avec d’autres pays, hors zone Schengen, sont quant à elles rouvertes depuis le 1er juillet. Toutefois, en raison de l’évolution très rapide de la situation sanitaire, il est fortement conseillé de consulter, avant de voyager dans un pays étranger, le site www.diplomatie.gouv.fr, régulièrement mis à jour.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche