Masque de protection : le Conseil scientifique souhaite la gratuité pour les plus précaires

Par Alexandre G. · Publié le 21 juillet 2020 à 14h55 · Mis à jour le 21 juillet 2020 à 14h57
Depuis lundi 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos. Ce mardi 21 juillet, le président du Conseil Scientifique a suggéré dans une interview que le masque soit gratuit "pour les personnes les plus fragiles", alors même qu'il met en garde contre une deuxième vague de contamination à l'automne.

Les Français égaux devant la loi, mais pas devant le port du masque. Devenu obligatoire depuis lundi 20 juillet 2020 dans toute la France, comme l'avait promis le président de la République, le port du masque de protection chirurgical ou en tissu reste payant. C'est justement pour cette raison que le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a soufflé une suggestion au gouvernement lors d'une interview sur BFM TV donnée ce mardi 21 juillet : offrir la gratuité du masque "pour les personnes les plus fragiles"

Forcément, avec l'aspect obligatoire du port du masque, il apparaît logique que l'État vole au secours des plus démunis. Comme le rappelle le docteur, le Conseil scientifique "insiste beaucoup sur les personnes les plus fragiles, les plus précaires, qui ne sont pas forcément uniquement les SDF et les migrants". Il poursuit et insiste sur l'urgence de la situation :"on a beaucoup insisté pour que l'ensemble des moyens leur soient donnés, avec une sorte de gratuité" indique-t-il. Pourtant, il confesse n'avoir jamais demandé spécifiquement par l'intermédiaire du groupe d'experts qu'il préside le masque gratuit pour cette population dans le besoin. 

Aussi, il va sans dire que l'achat de masque de protection, qu'il s'agisse du masque chirurgical ou en tissu (plus économique), est un budget conséquent pour de nombreux foyers en France. Comptez en moyenne entre 1€ pour une personne seule avec un masque en tissu et jusqu'à 230€ de budget par mois pour des masques chirurgicaux dans un foyer de quatre personnes. Un budget parfois conséquent, qui s'ajoute aux difficultés financières que connaissent de nombreux Français après un confinement très long. 

Par ailleurs, certains députés de l'opposition comme Jean-Luc Mélenchon de la France Insoumise exergue l'exécutif de rendre les masques disponibles et gratuits partout en France. Même demande de la part du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. En attendant, sortez masqués !

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche