Coronavirus : La Corée du Nord en « urgence maximale » après un premier cas présumé de Covid-19

Par Caroline J. · Publié le 26 juillet 2020 à 11h58 · Mis à jour le 26 juillet 2020 à 12h01
La Corée du Nord est en « alerte maximale » suite à un premier cas « suspecté » de Covid-19 dans le pays. Depuis, la ville de Kaesong, où a été détecté ce premier cas présumé, est soumise à des mesures de confinement.

S’agirait-il du premier cas officiellement recensé de Covid-19 en Corée du Nord ? Pour l’heure, rien n’a été confirmé, mais le pays a déclaré « l’urgence maximale » suite à la découverte du premier cas « suspecté » de Covid-19.

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a présidé une réunion d’urgence le 25 juillet dernier afin de mettre en place « un système d’urgence maximale et lancer le plus haut niveau d’alerte », a fait savoir l’agence officielle KCNA. La Corée du Nord a également ordonné le confinement, le 24 juillet dernier, de la ville de Kaesong, où a été détecté ce possible cas.

« On dirait que le vicieux virus est entré dans le pays », a confié Kim Jong Un selon KCNA. Jusqu’ici, Pyongyang affirmait qu’aucun cas de Covid-19 n’avait été détecté dans le pays.

Toujours selon KCNA, ce premier cas « suspecté » de Covid-19 concerne une personne qui avait fui le pays il y a trois ans de cela, mais qui serait finalement « rentrée le 19 juillet après avoir franchi illégalement la ligne de démarcation » avec la Corée du Sud.

S’il est très rare que des personnes regagnent le Nord depuis le Sud en passant par la Zone démilitarisée (DMZ), l’armée sud-coréenne a fait savoir qu’il existait toutefois une « grande possibilité » de cas de transfuges dans ce sens.

KCNA a rajouté que cette personne avait été placée en quarantaine en Corée du Nord, tout comme les personnes entrées en contact avec cette dernière.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche