Emmanuel Macron annonce une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant la nuit

Par Alexandre G. · Publié le 28 juillet 2020 à 10h58 · Mis à jour le 28 juillet 2020 à 10h58
Le président de la République, en visite surprise dans un commissariat de la brigade anticriminalité de nuit à Paris lundi 27 juillet, a promis une "indemnité spécifique" aux forces de l'ordre travaillant de nuit. L'exécutif accède ainsi à l'une des revendications des syndicats de police.

Macron veut récompenser les policiers qui travaillent la nuit. Au soir du lundi 27 juillet, à l'occasion d'une visite surprise dans un commissariat de la brigade anticriminalité de nuit à Paris, le président de la République Emmanuel Macron a promis aux policiers présents qu'ils recevraient une "indemnité spécifique" pour ceux qui travaillent de nuit. En tout, ce sont 10 millions d'euros qui sont débloqués par le chef de l'État pour récompenser le travail nocturne des forces de l'ordre. 

Ainsi, le président Macron accède à l'une des revendications exprimées par les syndicats de police. Ces derniers avaient pu s'entretenir le 20 juillet avec le fraîchement nommé ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, pour expliquer la situation tendue des policiers et en particulier des forces de l'ordre de garde de nuit. 

Sur place, alors que le chef de l'État visitait d'abord les commissariats du 17e et du 18e arrondissement, les policiers ont empêché les journalistes de s'approcher de lui pendant toute la visite. Pendant un peu plus de deux heures, la chasse à l'homme s'est organisée, et seules une photo du Point et une courte vidéo de Brut montrent le président de la République en train de s'entretenir avec les policiers. Comme l'a annoncé le ministre de l'Intérieur, "le coût de cette indemnité sera prévu dans le projet de loi de finances pour 2021" précise-t-il. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche