Cinéma à Paris : ces salles de ciné qui ferment au mois d'août, faute de spectateurs

Par Caroline J. · Photos par Charlene S. · Publié le 4 août 2020 à 10h22 · Mis à jour le 4 août 2020 à 10h28
Malgré la réouverture des salles de cinéma depuis le 21 juin dernier, le public n’est pas au rendez-vous et le 7e art en souffre. Faute de spectateurs, plusieurs cinémas de la capitale ont fait le choix de fermer leurs portes en ce mois d’août 2020. Le Grand Rex, le Balzac ou encore le Nouvel Odéon… on fait le point sur ces salles de cinéma qui ferment temporairement leurs portes.

Une première pour le plus grand cinéma d'Europe ! Faute de spectateurs, le Grand Rex a annoncé sa fermeture temporaire. La mythique salle de ciné des Grands Boulevards à Paris n’accueillera donc pas de public du 3 au 25 août 2020. Mais le Grand Rex n’est pas un cas isolé. Ainsi, d’autres salles sombres de la capitale ont fait ce même choix. Comme par exemple le Nouvel Odéon. Nichée dans le 6e arrondissement de Paris, cette salle d'art et essai du Quartier latin a fermé ses portes le 29 juillet dernier et ne les rouvrira que le 19 août. « Alors qu'en juillet 2019, je faisais 600 entrées par semaine, cette année je suis à 200-250. Nous sommes au point mort, ça ne sert à rien d'ouvrir. D'autant qu'août est toujours le moins bon mois de l'année », a expliqué Martin Bidou, gérant de l'établissement, dans les colonnes du Parisien

Même situation pour Le Balzac, dans le 8e, qui sera pour sa part fermé du 5 au 18 août. D’autres en profitent pour faire quelques travaux d'été comme Les Sept Parnassiens, dans le 14e. De son côté, le Studio 28 à Montmartre rouvrira ses portes le 1er septembre. 

On rappelle que les salles de cinéma ont été contraintes de fermer leurs portes pendant trois mois, du 15 mars au 21 juin, en raison de la crise du coronavirus. Conséquences ? Le public s'est fait plutôt rare depuis la réouverture des salles obscures et de nombreux films ont également été reportés à la rentrée.

Toujours dans Le Parisien, Michel Gomez, délégué général de la mission cinéma de la ville de Paris, déclare que « depuis le 22 juin, la fréquentation des petites salles est en baisse de 40 à 50% par rapport à juillet 2019 et de 60 à 80% dans les grands complexes », avant de préciser que « la situation est pire encore en province ». 

Alors, pour combler le manque de blockbusters à l’affiche cet été, et tenter d'attirer du public, certains misent sur la projection d'anciens films mythiques ou bien la diffusion de concerts sur grand écran comme les cinémas Kinepolis et CGR qui organisent, du 5 au 21 août 2020, le Ciné Music Festival. La saga James Bond est aussi à (re)découvrir dans les cinémas Pathé et Gaumont. Enfin, pour se faire une toile, il y a également les incontournables festivals de ciné en plein air, comme celui de La Villette.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche