Congé paternité en France : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours

Par Manon C. · Publié le 23 octobre 2020 à 17h18 · Mis à jour le 23 octobre 2020 à 17h22
Bonne nouvelle pour les futurs papas. Le congé paternité passera bien de 14 à 28 jours à compter du 1er juillet 2021, suite au vote à l'Assemblée nationale ce vendredi 23 octobre.

Sans surprise, l'Assemblée nationale a voté, ce 23 octobre, l’allongement de la durée du congé paternité. Comme annoncé initialement, il sera doublé et passera de 14 jours à 28 jours, dont sept obligatoires. Une partie de ce nouveau congé paternité sera en effet obligatoire, à l'instar du congé maternité : "Pour nous, l’obligation, c’est à la fois un enjeu de protection, mais aussi de justice sociale pour que le congé paternité soit bien accessible à tous, indépendamment de la nature du contrat de travail du deuxième parent" avait expliqué l'Élysée au mois de septembre dernier. 

Cette nouvelle mesure devrait entrer en vigueur dès le 1er juillet 2021. À compter de cette date, les trois jours du congé de naissance seront toujours à la charge de l'employeur. Les 25 jours restants (11 jours actuellement) seront indemnisés par la Sécurité sociale.

L’AFP indique que l’allongement de la durée du congé paternité a été adopté par les députés, en première lecture, par 63 voix pour et deux abstentions.

L'Élysée avait déjà annoncé, le 22 septembre dernier, l’allongement de la durée du congé paternité. "Doubler, c’est déjà un changement massif", avait défendu l’Élysée, arguant ainsi de "faire passer la France d’une position médiane au peloton de tête des pays européens les plus en avance, aux côtés de l’Espagne, de la Finlande, de la Norvège et du Portugal".

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche