Prix du gaz, rénovation énergétique, congé du proche aidant... ce qui change au 1er octobre

Par Caroline J. · Publié le 30 septembre 2020 à 19h22 · Mis à jour le 30 septembre 2020 à 19h22
Que vous réserve ce mois d'octobre 2020 ? Hausse des tarifs du gaz, travaux de rénovation énergétique soumis à de nouvelles règles ou encore congé du proche aidant… Découvrez les nouveautés qui vous attendent en France à compter de ce 1er octobre 2020.

Nous voilà déjà au mois d'octobre ! Si ce mois est attendu par beaucoup et redouté par d'autres, il nous réserve aussi plusieurs nouveautés et quelques changements avec notamment la mise en place d'un congé destiné aux aidants qui soutiennent un proche âgé mais aussi une hausse des prix du gaz sans oublier les nouvelles conditions pour les travaux de rénovation énergétique... On découvre ensemble les bouleversements et nouveautés qui vous attendent en France dès ce 1er octobre 2020

Nouvelle hausse des tarifs du gaz

Après deux légères augmentations consécutives des tarifs réglementés du gaz, le prix du gaz est à nouveau en hausse de 4,7% dès ce 1er octobre. "Au 1er octobre 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie augmentent de 4,7% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er septembre 2020. Cette augmentation est de 1,2 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,6 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,9 % pour les foyers qui se chauffent au gaz", précise ainsi la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans un communiqué

La Commission rajoute que cette « évolution résulte de l’application de la formule tarifaire définie dans l’arrêté du 26 juin 2020 relatif aux tarifs réglementés de gaz naturel fourni par ENGIE. Elle suit une période où les prix du gaz ont fortement diminué jusqu’à l’été 2020. La hausse tarifaire au 1er octobre s’explique notamment par la forte demande, à l’approche de l’hiver, en Asie, aux États-Unis et en Europe. »

Nouvelles règles pour les travaux de rénovation énergétique

Souvenez-vous, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a dévoilé les nouvelles conditions du dispositif "Ma PrimeRénov", précisant que « tous les Français seront éligibles à cette aide » à partir de l’année prochaine. Si ce coup de pouce, permettant aux particuliers d’améliorer la performance énergétique de leur logement, pourra être demandé à partir du 1er janvier 2021, il concernera en revanche les devis signés après le 1er octobre 2020.

Congé d’un proche aidant

Le fameux congé "proche aidant", qui permet de soutenir un proche âgé, malade ou handicapé, entre en vigueur à partir du 1er octobre 2020. Ce congé permet de profiter de trois mois indemnisés durant des moments de vie plus difficiles.

Dans le détail, les caisses d'allocations familiales ou de la Mutualité sociale agricole versent à l'aidant une allocation de 43,83 euros par jour pour les personnes vivant en couple et 52,08 euros par jour pour une personne seule.

Notez aussi que ce congé ne se limite pas aux membres de la famille. Un salarié peut ainsi choisir de venir en aide à un conjoint, concubin, pacsé, ascendant, descendant, frère, sœur, oncle, tante, nièce ou neveu – mais aussi à une personne avec laquelle il n'a pas de lien de parenté, mais avec laquelle il réside régulièrement ou qu'il aide fréquemment.

Évolution du chômage partiel

À compter du 1er octobre 2020, la prise en charge du chômage partiel par l’État change. Il passe à 72% du salaire net (60% du brut) contre 84% auparavant pour le salarié. Une compensation de 60% (contre 85%) est prévue pour les entreprises.

Le taux de prélèvement à la source actualisé

Ne soyez pas surpris en découvrant votre nouveau bulletin de paie. En raison de l’actualisation du taux de prélèvement à la source, le « net à payer » est en baisse par rapport au mois d’août. Pour calculer ce montant, le fisc s’est basé sur la déclaration de revenus remplie au printemps dernier.

Taxe foncière à payer

N’oubliez pas que ce mois d’octobre est aussi marqué par la taxe foncière 2020 à payer, uniquement si vous êtes propriétaire. Pour rappel, la date limite de paiement est fixée au 15 octobre. Les montants supérieurs à 300 € doivent être payés par prélèvement mensuel ou à l'échéance ou par paiement direct en ligne. En cas de télépaiement, les sommes sont prélevées à partir du 26 octobre 2020.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche