Vendredi 13 : 3 légendes paranormales sur Paris

Par Rizhlaine F. · Publié le 13 novembre 2020 à 14h13 · Mis à jour le 13 novembre 2020 à 14h55
En ce vendredi 13, on aime se plonger dans les légendes surnaturelles et terrifiantes et Paris ne manque pas d'anecdotes frissonnantes ! On vous emmène à la découverte de 3 légendes et histoires paranormales de la capitale.

En ce vendredi 13, notre désir de frissons nous amène à nous replonger dans les légendes les plus sombres. Et croyez-le ou non, Paris regorge d'histoires terrifiantes liées au paranormal. Puisque le surnaturel vous fascine, on vous propose de découvrir trois légendes urbaines qui se murmurent dans la capitale. 

Sur la tombe du fondateur du spiritisme

Si vous avez déjà été vous promener dans le cimetière du Père-Lachaise, vous avez déjà pu être surpris par une intrigante sépulture en forme de dolmen. Cette tombe est d'ailleurs considérée comme la plus fleurie du cimetière. Parfois même vous avez pu être témoin de scènes étranges : des visiteurs qui cherchent à toucher soit la nuque du buste qui s'y trouve, soit le dos du dolmen. Bizarre, bizarre…

Vous ne le saviez peut-être pas alors, mais il s'agit là de la dernière demeure d'Allan Kardec. Mais qui est-il au juste ? Ce n'est ni plus ni moins que le fondateur du spiritisme. Son œuvre la plus connue, Le Livre des Esprits compte parmi les plus lus au monde après la bible.

Selon la légende, Allan Kardec aurait indiqué de son vivant "Après ma mort, si vous passez me voir, posez la main sur la nuque de la statue qui surplombera ma tombe, puis faites un vœu. Si vous êtes exaucé, revenez avec des fleurs". Depuis, des visiteurs tentent encore aujourd'hui de formuler leur souhait auprès de sa tombe et les nombreuses plantes qui y sont déposées entretiennent cette légende. À tel point que désormais, au dos du dolmen, une pancarte dément la superstition et invite à ne pas s'adonner à ce rituel.

Sa fortune à celui ou celle qui lui tiendra compagnie dans la mort

Au Père-Lachaise toujours, un énorme mausolée surplombe les tombes avoisinantes de la 19e division. C'est dans ce tombeau majestueux que repose Élisabeth Alexandrovna Strogonoff-Dominoff, une comtesse d'origine russe. Derrière la beauté de ce monument funéraire se cache pourtant une sombre légende urbaine.

On raconte que dans un testament qu'elle aurait déposé chez un notaire parisien, la comtesse aurait indiqué qu'elle léguerait une fortune équivalent alors à deux millions de roubles à quiconque accepterait de s'enfermer pendant 365 jours et 366 nuits dans son caveau. Durant cette période, la personne devrait alors rester auprès de son cercueil ne devait s'en éloigner sous aucun prétexte. "E
lle ne s'opposait pas à ce qu'on fît à côté d'elle plantureuse chère, à ce qu'on lût des livres amusants. Mais il ne fallait point la quitter d'une seconde. Elle mettait cette condition expresse à ses libéralités."

Des âmes aventureuses auraient alors tenté leur chance, mais aucune ne serait parvenue à tenir ce délai sans devenir fou. Selon certaines rumeurs obscures, ce tombeau abriterait en réalité une entrée directe pour… les enfers. 

L'homme rouge des Tuileries

Si la capitale française compte parmi les plus belles villes du monde, son histoire tumultueuse n'en demeure pas moins peuplée de drames glaçants. Ce n'est donc pas une surprise si aux quatre coins de Paris, des histoires de fantôme se propagent depuis des siècles.

L'une des plus connues est probablement celle de l'homme rouge des Tuileries. Cette légende est étroitement liée à l'Histoire du Palais des Tuileries, aujourd'hui disparu, et à celle de Catherine de Médicis, reine de France. On raconte que lorsqu'elle vivait dans cette résidence royale, elle aurait fait assassiner Jean, surnommé l'écorcheur, qui travaillait dans un abattoir non loin de là, sous prétexte qu'il connaissait des secrets sur la royauté. Avant de mourir, il aurait prédit à son meurtrier qu'il reviendrait. Son fantôme serait alors ensuite apparu, baignant dans son sang, ce qui lui valut le surnom du petit homme rouge des Tuileries.

Chacune de ses apparitions était annonciatrice d'un drame à venir. À l'astrologue de Catherine de Médicis, il aurait prédit que la construction des Tuileries mènerait la reine à sa perte. Au fil des siècles, il serait également apparu à d'autres personnages célèbres en leur annonçant leur funeste destin parmi lesquels Marie-Antoinette et Napoléon 1er. La légende s'est ainsi poursuivie jusqu'à la destruction du Palais des Tuileries avec lequel il aurait ainsi disparu.

Plus d'anecdotes :

L’Histoire du cimetière du Père Lachaise à ParisL’Histoire du cimetière du Père Lachaise à ParisL’Histoire du cimetière du Père Lachaise à ParisL’Histoire du cimetière du Père Lachaise à Paris Le Saviez-Vous ? 3 anecdotes insolites sur le cimetière du Père Lachaise
Le Père Lachaise, c'est l'un des cimetières les plus célèbre du monde. Ses tombes de célébrités, ses mystères et son histoire fascine. Mais que savez-vous vraiment à son sujet ? On vous dévoile 3 anecdotes insolites sur le cimetière du Père Lachaise.

Les Catacombes de ParisLes Catacombes de ParisLes Catacombes de ParisLes Catacombes de Paris Le Saviez-Vous ? 3 anecdotes insolites sur les catacombes de Paris
Les Catacombes de Paris compte parmi les lieux les plus mystérieux de la capitale. Mais que savez-vous réellement au sujet de ces anciennes carrières parisiennes ? On vous dévoile trois anecdotes insolites sur les Catacombes de Paris !

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche