Coronavirus : ce qu'il faut retenir du point presse d’Olivier Véran

Par Laurent P. · Publié le 22 octobre 2020 à 17h57 · Mis à jour le 24 octobre 2020 à 12h10
Ce jeudi 22 octobre 2020 à 17h, Olivier Véran a une nouvelle fois pris la parole pour évoquer l'évolution de l’épidémie de Coronavirus dans le pays. Pas de nouvelles mesures annoncées, mais une inquiétude sur l'évolution de la fréquentation des services de réanimation dans tout le pays.

Ce jeudi 22 octobre 2020 à 17h, Olivier Véran a tenu, comme chaque semaine, son point presse afin d'évoquer la situation sanitaire dans le pays et l’évolution de l’épidémie sur le territoire. 

Alors, quelles annonces ont été faites par le ministre de la Santé ? Ce dernier a d'abord fait un point sur le nombre de décès, et une barre symbolique, celle des 34 000 morts, désormais franchie en France. Et de poursuivre sur l'évolution du taux de fréquentation dans les hôpitaux, avec plus de 2200 personnes actuellement en réanimation ou en soin intensif dans tout le pays, en raison du coronavirus, dont 284 entrées dans les dernières 24h. "Les nombres des formes graves, d'hospitalisations, d'admissions en réanimation et de décès vont forcément augmenter dans les semaines à venir", s'inquiète-t-il.

Une évolution de l'épidémie qualifiée de "moins rapide" par le ministre de la Santé par rapport à la première vague. Puis Olivier Véran a souligné que le virus "allait encore monter en puissance", comme le rappellent nos confrères de BFMTV, et que les mesures prises jusqu'à présent, comme le couvre-feu ou encore la fermeture des bars, ne donneraient des résultats que sur la durée : "nous espérons des premiers signes, un frémissement pour la semaine prochaine" concernant les départements où le couvre-feu est déjà en vigueur.

Et de faire ensuite le point sur les capacités de lits de réanimation en Île-de-France et dans tout le pays, expliquant que la France compterait d'ici 15 jours un total de 7700 places, contre 5800 cet été. Mais la fréquentation ne cesse d'augmenter, et inquiète : 

Coronavirus : en Île-de-France, 40% des lits de réanimations occupés par des patients CovidCoronavirus : en Île-de-France, 40% des lits de réanimations occupés par des patients CovidCoronavirus : en Île-de-France, 40% des lits de réanimations occupés par des patients CovidCoronavirus : en Île-de-France, 40% des lits de réanimations occupés par des patients Covid Coronavirus : en Île-de-France, 62% des lits de réanimations occupés
La Covid-19 fait de plus en plus de victimes en Île-de-France. Les services hospitaliers sont de plus en plus en flux tendu, et déjà 62% des lits en service de réanimation sont occupés par des patients contaminés. Pour Aurélien Rousseau, directeur général de l'ARS, la situation est alarmante, les 90% risquant d'être atteint fin octobre.

Visuel Paris, Place de la RépubliqueVisuel Paris, Place de la RépubliqueVisuel Paris, Place de la RépubliqueVisuel Paris, Place de la République Coronavirus en France : plus de 44% des lits de réanimations occupés par des patients covid
Avec l'arrivée de la deuxième vague d'épidémie de coronavirus, le gouvernement fait le point chaque jeudi sur la situation sanitaire. Parmi les données qui sont décryptées se trouve la situation des hôpitaux en France. Alors où en sont les services hospitaliers dans leur combat contre la covid 19 ?

Pour rappel, Jean Castex a annoncé que 54 nouveaux départements allaient passer sous le coup du couvre-feu dès ce samedi 24 octobre. Retrouvez toutes les annonces de ce point presse ici.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche