Coronavirus: deuxième hausse des salaires prévue pour les soignants avancée avant la fin de l'année

Par Caroline J. · Publié le 15 octobre 2020 à 15h52 · Mis à jour le 15 octobre 2020 à 15h53
Alors que les soignants se retrouvent une nouvelle fois en première ligne face à l’épidémie de Coronavirus, le Premier ministre Jean Castex a annoncé, le 15 octobre, que la deuxième hausse des salaires prévue pour les soignants par le Ségur sera finalement avancée « avant la fin de l’année ».

Après l’interview télévisée d’Emmanuel Macron, Jean Castex a pris la parole ce 15 octobre 2020 afin de détailler les nouvelles mesures mises en place pour freiner l’épidémie de Coronavirus dans le pays.

Si des annonces ont été faites par les ministres de l'Intérieur, Gérald Darmanin, de l'Économie, Bruno Le Maire, et du Travail, Élisabeth Borne, le Premier ministre a également tenu à faire une annonce pour le personnel soignant afin de les soutenir dans cette difficile et éprouvante crise sanitaire. Il s’agit d’un versement anticipé des revalorisations négociées lors du Ségur de la santé.

Ainsi, après les 90 euros par mois versés depuis le mois de septembre, une deuxième tranche de 93 euros par mois sera versée aux personnels hospitaliers (hors médecins) « avant la fin de l’année 2020 ». Initialement, cette deuxième hausse était prévue au 1er mars mais, « au regard de la situation » sanitaire, « elle interviendra plus tôt » et donc « avant la fin de l’année » a fait savoir Jean Castex

D’autre part, les personnels soignants qui renonceront à leurs congés annuels "dans les prochaines semaines", recevront une "indemnité compensatrice" de 110 à 200 euros brut par jour, a indiqué le chef de l’exécutif.

Cette "indemnité compensatrice de congés annuels non pris" vise à "reconnaître par avance l'engagement des agents qui seront mobilisés par nécessité de service dans les jours et semaines à venir", a précisé le Premier ministre lors de cette conférence de presse.

On rappelle que le personnel soignant est une nouvelle fois mobilisé dans la rue ce 15 octobre afin de dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et leur hausse de salaire insuffisante.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche