Coronavirus : avec le confinement, la RATP connait une baisse de 55% de sa fréquentation

Par Rizhlaine F. · Photos par Laurent P. · Publié le 12 novembre 2020 à 19h05 · Mis à jour le 12 novembre 2020 à 19h05
Alors que la deuxième vague d'épidémie de coronavirus entraine un deuxième confinement, qu'en est-il des transports en commun ? Si le service est maintenue, le premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi 12 novembre 2020 que le réseau parisien RATP connait une baisse de 55% de sa fréquentation par rapport au premier confinement.

L'épidémie de coronavirus s'accélère à nouveau à travers cette deuxième vague qui frappe la France. Conséquence ? Un nouveau confinement pour les français dès ce vendredi 30 octobre 2020. C'est donc le retour des attestations justifiant la nécessité de sa sortie tandis que les commerces non-essentiels à la vie de la nation sont contraints de fermer leurs portes.

Et les transports en commun dans tout ça ? Ils restent ouverts et les niveaux de service sont maintenus pendant le reconfinement. Ce jeudi 12 novembre 2020, le premier ministre Jean Castex a par ailleurs précisé lors de son point sur le confinement que depuis la mise en place de la mesure la RATP connait une baisse de 55% de sa fréquentation par rapport au premier confinement.

A Paris et en Île-de-France, le réseau RATP s'était jusque là réorganisé en raison du couvre-feu qui avait entraîné une forte baisse de la fréquentation en soirée. D'ordinaire, les vendredis et samedis soir, le service des transports en commun est prolongé d'une heure pour correspondre aux habitudes des noctambules de la capitale lors de leurs sorties en soirée le week-end : une prolongation à laquelle la RATP a renoncé.

Le réseau de transports en commun avait également revu la fréquence de ses trains qui s'était retrouvée diminuée de moitié en soirée. Ainsi, dès 21h, la RATP prévoyait un train sur deux en circulation sur les lignes de métro, RER et Transilien avec un temps d'attente qui ne devait pas excéder 30 minutes. Il en était de même pour les bus sauf pour ceux situés en grande couronne où la baisse de la fréquence sera effective à partir de 22h. Seules les lignes de tramway desservant les hôpitaux (T1 et T2) ne devaient pas connaitre de pas de changement sur leur fréquence.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche